Attention ceci est un site
de partage et de réflexion,
les informations qui s’y
trouvent ne sont pas
les références de
la HAS. Les documents
publiés par la HAS
sont en
http://www.has-sante.fr

Site administré par la
Direction de l'Amélioration de la Qualité et de la Sécurité des Soins
information.medicale@has-sante.fr
Version 4.29b  

Connectez-vous pour contribuer !


  Plan du site
  Préférences

Signets
  Analyse d’une application d’informatique médicale
  Signets WikiPE
  Ressources en rapport avec l’intelligence artificielle
  Mode d’emploi de WikiPE
  Glossaire de la prescription électronique
  SAD indexée par médicaments : Influvac_Tetra
  SAD indexée par médicaments : ATB7j
  SAD médicaments XML
  Certification LAP de médecine ambulatoire le 22/09/2016
  Certification des LAD de PUI (document en discussion)

Tests des LAD d’officine en discussion

   


Séquence A
Séquence B
Séquence C
Séquence D
Séquence E
Séquence F
Séquence G
Séquence H
Séquence I
Séquence J
Séquence K
Séquence L
Séquence M
Séquence N
Séquence O
Séquence P


 
Scénario 2
Critères
1/4
(A)
(A) Nouvelle séquence  
2/2
(A)
Aucune publicité n’est visible lors des tests dans le LAD.  Le LAD n’affiche aucune publicité.
3/49
(A)
Afficher dans le LAD un document qui :
-identifie le client de la certification,
-énonce le nom et la version du LAD,
-identifie l’éditeur de la BdM, le nom et la version de la BdM,
-la référence du Dossier Pharmaceutique compatible avec le LAD.

Imprimer ce document.
Vérifier que ce document comporte une date de mise à jour.
 Le LAD permet d’afficher un document imprimable par tout utilisateur qui comporte les items suivants clairement séparés :
- l’identité du client de la certification telle que mentionnée dans le document décrit au critère Certification LAD officinal Id=94
- le nom et la version du LAD. Toute modification du code compilé d’un programme constitutif du LAD est accompagnée d’une modification incrémentale de l’identifiant de version
- l’éditeur, le nom et la version de la BdM
- la référence du cahier des charges du Dossier Pharmaceutique pour lequel le LAD est compatible
- la date de mise à jour du document.
4/54
(A)
Afficher dans le LAD un document qui rappelle l’énoncé des critères faisant l’objet d’un engagement par le client de la certification.
Imprimer ce document.
Vérifier que ce document comporte l’identité du client de la certification, tous les critères exigés et une date de mise à jour.
 Le LAD permet d’afficher un document imprimable par tout utilisateur qui rappelle :
- l’identité du client de la certification telle que mentionnée dans le document décrit au critère Certification LAD officinal Id=94
- l’énoncé des critères Certification LAD officinal Id=36, Certification LAD officinal Id=1bis, Certification LAD officinal Id=163, Certification LAD officinal Id=24, Certification LAD officinal Id=46, Certification LAD officinal Id=45bis, Certification LAD officinal Id=12, Certification LAD officinal Id=86, Certification LAD officinal Id=172, Certification LAD officinal Id=95bis, Certification LAD officinal Id=94, Certification LAD officinal Id=150, Certification LAD officinal Id=155, Certification LAD officinal Id=108, Certification LAD officinal Id=109, Certification LAD officinal Id=160, Certification LAD officinal Id=161, Certification LAD officinal Id=162 et Certification LAD officinal Id=26d du présent référentiel
- l’engagement au respect de ces critères
- la date de mise à jour du document.
5/119
(A)
Afficher dans le LAD un document qui énonce en français les liens (ou l’absence de lien) et les modalités d’éventuels partenariats du client de la certification avec d’autres structures actives dans le domaine de la santé.

Imprimer ce document. Vérifier que ce document comporte l’identité du client de certification et son adresse physique, ainsi qu’une date de mise à jour.
 Le LAD permet d’afficher un document imprimable par tout utilisateur qui énonce en français :
- l’identité du client de la certification
- une adresse physique du client de la certification
- les liens (en particulier capitalistiques, commerciaux, juridiques) et les modalités d’éventuels partenariats du client de la certification avec d’autres structures (professionnelles, industrielles, commerciales ou associatives) actives dans le domaine de la santé. En l’absence de tels liens, ce document déclare l’absence de lien du client de la certification avec toute autre structure active dans le domaine de la santé
- la date de mise à jour du document.
6/120
(A)
-Afficher les fonctions d’aide sur l’utilisation du LAD.

-Afficher les méthodes de sauvegarde de toutes les données stockées dans le LAD et les exigences non respectées en l’absence de connexion internet.
 Le client de la certification s’assure qu’un manuel d’utilisation est fourni avec le LAD et qu’une fonction d’aide est disponible dans le LAD pour chaque utilisateur.
Ces documents détaillent clairement les méthodes de sauvegarde de toutes les données stockées dans le LAD.
Ces documents détaillent, parmi les exigences du présent référentiel, celles qui ne sont pas respectées en l’absence de connexion Internet.
Ces documents sont mis à jour en même temps que le LAD, au moins pour ce qui concerne les exigences du présent référentiel.
7/182
(A)
A partir du LAD, accéder au formulaire de signalement de pharmacovigilance de l’ANSM.  Le LAD met à disposition des utilisateurs un lien web vers le formulaire de signalement de pharmacovigilance que propose l’ANSM sur son site pour la déclaration d’effets indésirables.
8/118
(A)
-Vérifier sur une fiche produit que les informations mises à disposition par la BdM sont clairement différenciées des données ayant une autre origine.

-En modifiant une donnée issue de la BdM, le LAD indique l’origine différenciée de celle de la BdM.
 Les informations mises à disposition par la BdM (critère Certification LAD officinal Id=4bis) et celles ayant une autre origine sont clairement différenciées.
Sous son paramétrage de certification, le LAD n’affiche aucune information de façon automatique en dehors de celles prévues par le présent référentiel.
Si le LAD permet de paramétrer des affichages automatiques non prévus par le présent référentiel, ces paramétrages ne peuvent être effectués que par un utilisateur autorisé.
9/191
(A)
Le LAD met à disposition la totalité de l’information exigée par la charte de qualité des bases de données sur les médicaments.
Ce critère sera vérifié par un test dans la séquence B.
 Le LAD met à disposition de tous les utilisateurs toutes les informations exigées par la charte de qualité des bases de données sur les médicaments (BdM).
10/359
(A)
Pendant l’audit, si le LAD ne parvient pas à effectuer la connexion avec la BdM, une alerte en avertit l’utilisateur.  Si le LAD ne parvient pas à effectuer la connexion avec la BdM qui le supporte, pour une des fonctions énoncées dans ce référentiel, une alerte en avertit l’utilisateur.
11/360
(A)
La sélection, l’ordre et la présentation des produits de santé ne peuvent pas être influencés par des paramètres inconnus de l’utilisateur, pendant toute la durée de l’audit.(Engagement)  Les listes de produits de santé présentées par le LAD ne peuvent résulter que de sélections dont tous les paramètres sont explicites pour l’utilisateur.
12/361
(A)
Le LAD permet d’afficher en toutes lettres en français des icônes, des alertes et des signaux d’informations affichés par le LAD ou la BdM.  Le LAD permet d’afficher la signification en toutes lettres en français des icônes, des alertes et des signaux d’information affichés par le LAD ou par la base de données sur les médicaments (BdM).
13/362
(A)
Pendant toute la durée de l’audit, les contrôles de sécurité attendus pour les tests peuvent apparaitre à tout moment pendant le processus de dispensation et au plus tard lors de la validation de la dispensation.

Les contrôles de sécurité ne sont pas exigés pour les médicaments délivrés pour un usage vétérinaire.
 Les contrôles de sécurité décrits dans ce chapitre déclenchent au moins des signaux d’information au plus tard lors de la validation de la dispensation.
14/363
(A)
Tout au long du processus de dispensation, ni la virgule ni le point ne sont utilisés comme séparateur de milliers.  Tout au long du processus de dispensation, pour toutes les données numériques affichées, ni la virgule ni le point ne sont utilisés comme séparateur de milliers, indépendamment du système d’exploitation.
15/29
(A)
Tout au long de la dispensation, pour les nombres inférieurs à 1, un zéro précède le séparateur décimal.  Indépendamment du système d’exploitation, tout au long du processus de dispensation, un zéro précède le séparateur décimal pour les nombres affichés inférieurs à 1.
16/364
(A)
Durant l’audit, l’interfaçage du LAD avec le Dossier Pharmaceutique est opérationnelle.
L’acte de dispensation peut être réalisée avec lecture de la carte vitale du patient pour toute séquence.
Ce sont des pré-requis nécessaires pour le déroulement les séquences J et K.
 
17/365
(A)
Pour préparer l’audit, les auditeurs doivent avoir enregistré au préalable, dans le dossier pharmaceutique (DP) des patients correspondants, des dispensations réalisées avant le jour de l’audit : en ligne 91, en ligne 100.

Ce paramétrage est effectué à l’adresse : https://suivi-validation.dossier-pharmaceutique.fr/admin

Les données auront été réinitialisées la veille ou le jour même de l’audit.

Il faut vérifier (auprès du client de la certification ou l’éditeur) que LAD appelle bien le serveur DP de validation : https://ws-validation.dossier-pharmaceutique.fr/

le numéro de FINESS utilisé lors du test ne doit pas être le numéro suivant : XXXX
 
18/15
(B)
(B) Nouvelle séquence  
19/28
(B)
L’objectif de cette séquence B est de vérifier la fonction :
1) d’accès à une session utilisateur protégée par un mot de passe
2) de création de fiche prescripteur et de fiche patient
3) de saisie de l’état physiopathologique du patient
4) de recherche de spécialités par la classification ATC
5) de recherche d’information sur le médicament dans la BdM
6) de signalement d’une dispensation de médicament contre-indiqué avec une pathologie du patient
7) de signalement d’une dispensation de poduit dopant
 
20/18
(B)
Ouvrir la session de l’utilisateur préparateur par saisie du mot de passe PREPA (à défaut authentifier à l’aide d’une carte de professionnel de santé)  L’accès au LAD est conditionné par l’ouverture de sessions propres à chaque utilisateur et protégées par au moins un mot de passe ou par authentification à l’aide de la Carte de Professionnel de Santé (CPS).
21/17
(B)
Créer une fiche pour le Dr XRAY. Dans cette fiche prescripteur, saisir le numéro de téléphone : 01 23 45 67 89.L’adresse du cabinet médical :13 avenue Buisson 59885 Lille Cedex 9.Enregistrer ce médecin comme psychiatre à la clinique Buisson de Lille. Le numéro FINESS de l’établissement est le suivant 590811279.  Le LAD permet aux utilisateurs d’enregistrer des fiches à raison d’au moins une fiche par prescripteur. Le LAD impose la saisie au moins du nom ou de l’identifiant RPPS du prescripteur. Pour chacune de ces fiches, le LAD permet la saisie d’au moins un numéro de téléphone, d’une adresse mail, d’une adresse physique, d’un énoncé de spécialité médicale et d’un établissement ou service de santé. Si un établissement de santé est ainsi référencé, le LAD permet la saisie de son numéro Finess.
22/19
(B)
Créer un dossier patient pour Monsieur BB B (nom de famille en deux parties). Saisir B-BB pour prénom (prénom comportant un tiret). Saisir une date de naissance correspondant à l’âge de 29 ans et 1 mois.  Le LAD permet la saisie des identifiants du patient : nom de naissance, prénom et date de naissance.
L’âge calculé à partir de cette date de naissance est celui utilisé pour les contrôles de sécurité (critère Certification LAD officinal Id=52,54,55,56,57et58).
23/20
(B)
Enregistrer pour ce patient :
-une adresse postale, 19 rue du Ruisseau, 62200 BOULOGNE-SUR-MER,

-une adresse mail, bbb.bbb@wanadoo.fr,

-un numéro de téléphone, 01 48 23 25 98.
 Le sexe, le poids, la taille et la créatininémie sont enregistrables dans le dossier patient. Les enregistrements du poids, de la taille et de la créatininémie sont datés. Ces enregistrements sont ceux qui sont utilisés pour les contrôles de sécurité (critères Certification LAD officinal Id=52,54,55,56,57et58 et Certification LAD officinal Id=59-59bis).
Le LAD permet d’enregistrer dans le dossier patient son adresse physique, au moins une adresse mail, au moins 3 numéros de téléphone, le numéro de sécurité sociale du patient, le numéro de sécurité sociale de l’ouvrant droit.
24/21
(B)
Indiquer que le patient présente un diabète (ou toute expression équivalente de pathologie). Le LAD permet la saisie de cette pathologie.  Le LAD permet la saisie des états physiopathologiques, des antécédents pathologiques et, pour les patientes, des antécédents obstétricaux afin d’effectuer les contrôles de sécurité (critère Certification LAD officinal Id=52,54,55,56,57et58).
25/440
(B)
Saisir un antécédent de tristesse liée à la perte de son chien. Le LAD permet la saisie de cet antécédent.  
26/22
(B)
Débuter une dispensation. Afficher toutes les spécialités répondant au code ATC N07BB.
N-Système nerveux.
N07-Autres médicaments du système nerveux
N07B-Médicaments utilisés dans les domaines de dépendance
N07BB-Médicaments utilisés dans la dépendance alcoolique
 Le LAD permet d’afficher une liste de spécialités pharmaceutiques correspondant aux différents niveaux de la classification ATC.
27/23
(B)
Choisir ESPERAL®, 1 boite de 20 comprimés à 500mg. Le LAD permet d’afficher les rubriques de la monographie, un SMR, le prix de la spécialité, le taux et la base de remboursement et l’agrément aux collectivités.  Le LAD met à disposition de tous les utilisateurs toutes les informations exigées par la charte de qualité des bases de données sur les médicaments (BdM).
28/445
(B)
Au plus tard lors de la validation de la dispensation, soit l’aspect de la notion de «tristesse liée à la perte de son chien» diffère de la notion de «diabète», soit une fonction est disponible qui permet de distinguer la différence de niveau de codification de ces deux notions.  Lorsque le dossier patient permet l’enregistrement d’informations qui ne peuvent être utilisées par le LAD pour les contrôles de sécurité, par exemple par manque de structuration ou de codification :
- soit le LAD présente de façon clairement différente les informations qui peuvent être utilisées pour les contrôles de sécurité et celles qui ne peuvent pas l’être
- soit le LAD met à disposition de l’utilisateur, au plus tard lors de la validation de la dispensation, une fonction qui lui permet de visualiser clairement, en français, les données du dossier patient que le LAD échange avec la base de données sur les médicaments (BdM) lorsqu’il requiert l’analyse de la dispensation.
29/24
(B)
Le LAD informe le dispensateur que le diabète contre-indique la prise de ESPERAL® au plus tard lors de la validation de cette dispensation.  Les contrôles de sécurité produisent un signal d’information si le traitement médicamenteux dispensé ou présumé expose le patient à un risque particulier en raison de son âge, de son sexe, de ses antécédents, de ses états physiopathologiques, de son état de grossesse ou d’allaitement.
30/430
(B)
Le préparateur fait un entretien avec le patient sur les précautions à observer du fait de sa pathologie.
Il note dans le LAD avoir informé le patient du refus de délivrance du médicament contre-indiqué et de revoir le médecin traitant.
Le LAD permet l’enregistrement de cet entretien avec le patient. Cet enregistrement comporte la date de l’entretien, une identification de l’utilisateur et le texte libre.
 Le LAD permet l’enregistrement des entretiens que l’utilisateur a eu avec le patient. Cet enregistrement comporte au moins la date de l’entretien, une identification de l’utilisateur et un espace de saisie en texte libre.
31/25
(B)
Dispenser la spécialité pharmaceutique CIRKAN A LA PREDNACINOLONE® 1 boite de 12 suppositoires. Demander la validation. Le LAD informe le dispensateur du caractère dopant du produit au plus tard lors de la validation de la dispensation.  Les contrôles de sécurité produisent un signal d’information en cas de dispensation d’un médicament dont le caractère dopant est mentionné dans la BdM.
32/30
(C)
(C) Nouvelle séquence  
33/31
(C)
L’objectif de cette séquence C est de tester chez un nourrisson la fonction :

1) de saisie de poids et de l’âge du patient
2) d’enregistrement du numéro de sécurité sociale pour un ayant droit
3) Idem que 2) pour un ouvrant droit
4) de recherche de spécialités par substance active
5) de saisie de la posologie et de la durée de traitement
6) de signalement de poids nécessaire pour le contrôle de sécurité
7) de signalement de dépassement de dose maximale recommandée (calculée en fonction du poids)
 
34/26
(C)
Créer un nouveau dossier pour un nourrisson de sexe masculin, CC B (prénom C-BB) âgé de 5 mois, ne pas saisir de poids à moins que le LAD ne l’exige (dans ce cas, saisir un poids de 6kg).  
35/32
(C)
Enregistrer pour ce patient un numéro de sécurité sociale 1 XX 19 75 243 054.
XX étant les deux derniers chiffres de l’année de naissance du patient. Choisir une année de naissance compatible avec l’âge inscrit en début de cette séquence.
 Le sexe, le poids, la taille et la créatininémie sont enregistrables dans le dossier patient. Les enregistrements du poids, de la taille et de la créatininémie sont datés. Ces enregistrements sont ceux qui sont utilisés pour les contrôles de sécurité (critères Certification LAD officinal Id=52,54,55,56,57et58 et Certification LAD officinal Id=59-59bis).
Le LAD permet d’enregistrer dans le dossier patient son adresse physique, au moins une adresse mail, au moins 3 numéros de téléphone, le numéro de sécurité sociale du patient, le numéro de sécurité sociale de l’ouvrant droit.
36/33
(C)
La mère du nourrisson est l’ouvrant droit. Son prénom est le suivant B-BB. Saisir B-BB. Le LAD permet d’afficher la liste des patients dont le prénom comprend B-BB.  Le LAD permet de rechercher et d’afficher une liste de sélection de patients dont le nom de naissance ou le prénom comprend une suite alphanumérique saisie par l’utilisateur.
37/34
(C)
Choisir Mme BB B, de prénom B-BB. Enregistrer pour cet ouvrant droit un numéro de sécurité sociale 2 55 06 99 999 999 34.  Le sexe, le poids, la taille et la créatininémie sont enregistrables dans le dossier patient. Les enregistrements du poids, de la taille et de la créatininémie sont datés. Ces enregistrements sont ceux qui sont utilisés pour les contrôles de sécurité (critères Certification LAD officinal Id=52,54,55,56,57et58 et Certification LAD officinal Id=59-59bis).
Le LAD permet d’enregistrer dans le dossier patient son adresse physique, au moins une adresse mail, au moins 3 numéros de téléphone, le numéro de sécurité sociale du patient, le numéro de sécurité sociale de l’ouvrant droit.
38/35
(C)
Afficher toutes les spécialités comportant du paracétamol comme substance active  Le LAD permet d’afficher une liste de spécialités pharmaceutiques correspondant à une substance active ou une association de substances actives.
Cette liste permet de sélectionner une spécialité pharmaceutique à dispenser.
Dans cette liste, l’éventuelle appartenance au répertoire des génériques et le statut dans ce répertoire est visible en regard de chacune des spécialités.
39/36
(C)
Saisir la dispensation d’1 flacon de DOLIPRANE® 2,4 % solution buvable en flacon de 100 ml. Préciser la posologie de 105 mg 6 fois par jour (ou toutes les 4 heures) (soit 7 kg graduation 6 fois par jour) pendant 2 jours. Demander la validation de la dispensation.  Pour chaque nature de produit dont la dispensation est envisagée, le LAD permet la saisie :
- d’une posologie journalière ou de toute autre expression de la posologie qui permet le calcul d’une posologie journalière
- d’une durée de prescription.
40/37
(C)
Le LAD informe le dispensateur du dépassement de posologie journalière au plus tard lors de la validation de la dispensation.  Lorsque le poids du patient est nécessaire au contrôle de sécurité (critère Certification LAD officinal Id=59-59bis) et que le LAD ne dispose pas de cette information, il produit une alerte pour signifier à l’utilisateur que ce contrôle ne pourra être réalisé.
41/38
(C)
Enregistrer un poids de 6kg si ce n’est pas déjà fait  Le sexe, le poids, la taille et la créatininémie sont enregistrables dans le dossier patient. Les enregistrements du poids, de la taille et de la créatininémie sont datés. Ces enregistrements sont ceux qui sont utilisés pour les contrôles de sécurité (critères Certification LAD officinal Id=52,54,55,56,57et58 et Certification LAD officinal Id=59-59bis).
Le LAD permet d’enregistrer dans le dossier patient son adresse physique, au moins une adresse mail, au moins 3 numéros de téléphone, le numéro de sécurité sociale du patient, le numéro de sécurité sociale de l’ouvrant droit.
42/16
(C)
Le LAD informe le dispensateur du dépassement de posologie journalière au plus tard lors de la validation de la dispensation.  Si la posologie est saisie (critère Certification LAD officinal Id=14d), les contrôles de sécurité produisent un signal d’information lorsqu’une posologie journalière se situe au-dessus de la dose maximale recommandée selon la BdM.
43/39
(D)
(D) Nouvelle séquence  
44/40
(D)
L’objectif de cette séquence D est de vérifier chez un enfant la fonction :

1) de saisie d’une allergie à une subtance active dans le LAD
2) de signalement d’une dispensation de substance active à laquelle le patient est allergique
3) de signalement d’un risque médicamenteux en raison de l’âge du patient
 
45/42
(D)
Créer un nouveau dossier pour le patient DD B (prénom D-BB) âgé de 9 ans. Enregistrer une allergie à l’aspirine (ou à l’acide acétylsalicylique).  Le LAD permet la saisie des allergies, hypersensibilités, intolérances aux médicaments et des contre-indications aux excipients afin d’effectuer les contrôles de sécurité (critère Certification LAD officinal Id=49).
Le LAD permet de compléter cette saisie par un texte libre pour documenter cette situation.
46/43
(D)
Demander la dispensation d’une boite d’ASPEGIC® sachets de 250mg. Valider la dispensation. Le LAD informe le dispensateur que l’hypersensibilité à l’aspirine (ou à l’acide acétylsalicylique) contre-indique la dispensation d’ASPEGIC® au plus tard lors de la validation de la dispensation.
Valider la dispensation.
 Les contrôles de sécurité produisent un signal d’information en cas d’allergies, d’hypersensibilités, d’intolérances à un médicament dispensé ou présumé.
Les contrôles de sécurité produisent un signal d’information si un médicament dispensé ou présumé comporte un excipient dont la contre-indication est colligée pour le patient.
Ces contrôles intègrent les hypersensibilités croisées telles qu’elles sont publiées dans la BdM.
47/41
(D)
Demander la dispensation d’une boite d’APRANAX® 550 mg comprimé en boîte de 12.Puis valider la dispensation. Le LAD informe le dispensateur du risque de la prise d’APRANAX® du fait de l’âge du patient au plus tard lors de la validation de la dispensation.
Valider la dispensation.
 Les contrôles de sécurité produisent un signal d’information si le traitement médicamenteux dispensé ou présumé expose le patient à un risque particulier en raison de son âge, de son sexe, de ses antécédents, de ses états physiopathologiques, de son état de grossesse ou d’allaitement.
48/44
(E)
(E) Nouvelle séquence  
49/45
(E)
L’objectif de cette séquence E est de tester chez une femme enceinte la fonction :

1) de saisie d’un terme de grossesse
2) de signalement en cas de dispensation d’un médicament à risque pour la grossesse
 
50/47
(E)
Pour les besoins de cette séquence, paramétrer le logiciel pour que n’apparaissent pas les interactions médicamenteuses de niveaux suivants :
-à prendre en compte,
-précaution d’emploi et
-association déconseillée .

Créer un nouveau dossier pour Madame EE B âgée de 32 ans. Saisir E-BB comme prénom
 Les contrôles de sécurité décrits dans ce chapitre déclenchent des alertes ou des signaux d’information. L’opportunité du déclenchement d’une alerte ou d’un signal d’information peut éventuellement être paramétrée par un utilisateur autorisé. Cependant dans ce cas :
- le paramétrage de certification est celui proposé par défaut lors de la vente du LAD
- tout changement de paramétrage qui aboutit à un niveau de sécurité moindre que celui utilisé pour les tests de certification déclenche une alerte qui signale à l’utilisateur autorisé que le paramétrage qu’il choisit est inférieur au niveau exigé par la certification
- le LAD permet aux utilisateurs autorisés de transformer en alerte chacun des différents types de signal d’information demandés dans ce chapitre.
51/192
(E)
Délivrer 1 boite de CARBIDOPA LEVODOPA TEVA 10mg/100mg de 100 comprimés et 1 boite BACLOFENE ZENTIVA 100 mg de 30 comprimés. Puis valider la dispensation.
Activer tous les contrôles de sécurité. Le LAD permet l’affichage d’au moins une interaction entre ces 2 médicaments.
 Le LAD met à disposition de tous les utilisateurs une fonction qui permet d’activer ponctuellement tous les contrôles de sécurité décrits dans ce référentiel quel que soit le paramétrage du logiciel.
52/48
(E)
Déclarer une grossesse pour Madame EE B en enregistrant la date des dernières règles correspondant à une grossesse de 8 mois. Le LAD permet la saisie de cette information.  L’état de grossesse est enregistrable dans le dossier de la patiente. Le LAD permet d’enregistrer une date estimée des dernières règles dans le dossier de la patiente.
Si la date prévue de l’accouchement est lue sur la carte Vitale, le LAD propose l’enregistrement d’une date des dernières règles calculée à partir de cette information.
Ces enregistrements servent aux contrôles de sécurité (critère Certification LAD officinal Id=52,54,55,56,57et58).
53/46
(E)
Dispenser la spécialité pharmaceutique LAMALINE® gélule, 1 boîte de 16. Demander la validation. Le LAD informe du risque de la prise de LAMALINE® dans le contexte de grossesse au plus tard lors de la validation de la dispensation.  Les contrôles de sécurité produisent un signal d’information si le traitement médicamenteux dispensé ou présumé expose le patient à un risque particulier en raison de son âge, de son sexe, de ses antécédents, de ses états physiopathologiques, de son état de grossesse ou d’allaitement.
54/50
(F)
(F) Nouvelle séquence  
55/51
(F)
L’objectif de cette séquence F est de tester chez une femme allaitante la fonction :

1) de saisie de l’état d’allaitement
2) de recherche d’un prescripteur par saisie de son numéro RPPS
3) de recherche d’un médicament par son nom
4) de lecture de l’identité du patient(e) pendant la dispensation
5) de signalement de dispensation d’un médicament à risque lors de l’allaitement
 
56/53
(F)
Créer un nouveau dossier pour Madame FF B âgée de 25 ans prénom B-FF.  Le LAD permet la saisie des identifiants du patient : nom de naissance, prénom et date de naissance.
L’âge calculé à partir de cette date de naissance est celui utilisé pour les contrôles de sécurité (critère Certification LAD officinal Id=52,54,55,56,57et58).
57/197
(F)
Enregistrer que la patiente est en cours d’allaitement. Le LAD permet de lire la date d’enregistrement de l’allaitement.  L’état d’allaitement est enregistrable dans le dossier de la patiente et sert aux contrôles de sécurité (critère Certification LAD officinal Id=52,54,55,56,57et58). Le LAD donne accès à la date de cet enregistrement.
58/55
(F)
Saisir dans le LAD le numéro RPPS 10100158723 afin de rechercher le nom du prescripteur par interrogation du répertoire RPPS. Le nom correspondant apparaît. Enregistrer ce prescripteur dans le LAD.  Le LAD permet aux utilisateurs de rechercher le nom d’un prescripteur à l’aide de la ville d’exercice par interrogation du répertoire RPPS.
Le LAD permet aux utilisateurs de rechercher l’identifiant RPPS d’un prescripteur à l’aide de son nom par interrogation du répertoire RPPS.
Le LAD permet aux utilisateurs de rechercher le nom d’un prescripteur à l’aide de l’identifiant RPPS par interrogation du répertoire RPPS.
59/56
(F)
Afficher la liste des médicaments dont le nom comprend « ARIET ». La liste doit comporter le PARIET® .  Le LAD permet de rechercher et d’afficher une liste de produits de santé dont le nom comprend une suite alphanumérique saisie par l’utilisateur.
Cette liste permet de sélectionner une spécialité pharmaceutique à dispenser.
60/57
(F)
Le nom de naissance et le prénom du patient sont affichées de façon permanente et sans ambiguïté pendant tout le processus de dispensation.  Lorsqu’elles ont été saisies, les informations identifiant le patient du critère Certification LAD officinal Id=7 sont affichées de façon permanente et sans ambiguïté tout au long du processus de dispensation, sous le paramétrage de certification.
61/52
(F)
Dispenser 1 boite de PARIET® 10 mg de 28 comprimés. Valider. Le LAD informe du risque de la prise de PARIET® lors de l’allaitement au plus tard lors de la validation de la dispensation.  Les contrôles de sécurité produisent un signal d’information si le traitement médicamenteux dispensé ou présumé expose le patient à un risque particulier en raison de son âge, de son sexe, de ses antécédents, de ses états physiopathologiques, de son état de grossesse ou d’allaitement.
62/58
(G)
(G) Nouvelle séquence  
63/59
(G)
L’objectif de cette séquence G est de tester la fonction :

1) de saisie du sexe et de l’âge
2) de recherche de l’identifiant RPPS par saisie du nom du prescripteur
3) de signalement de sexe nécessaire pour le contrôle de sécurité
4) de signalement d’une dispensation de médicament à risque pour la procréation
 
64/61
(G)
Créer un patient GG B âgé de 20 ans, et de prénom B-GG. Ne pas enregistrer le sexe à moins que le LAD y oblige. Dans ce cas, enregistrer un sexe féminin.  Le sexe, le poids, la taille et la créatininémie sont enregistrables dans le dossier patient. Les enregistrements du poids, de la taille et de la créatininémie sont datés. Ces enregistrements sont ceux qui sont utilisés pour les contrôles de sécurité (critères Certification LAD officinal Id=52,54,55,56,57et58 et Certification LAD officinal Id=59-59bis).
Le LAD permet d’enregistrer dans le dossier patient son adresse physique, au moins une adresse mail, au moins 3 numéros de téléphone, le numéro de sécurité sociale du patient, le numéro de sécurité sociale de l’ouvrant droit.
65/62
(G)
Rechercher dans le LAD le numéro RPPS du Dr THOMAS par interrogation du répertoire RPPS. Enregistrer ce prescripteur dans le LAD.  Le LAD permet aux utilisateurs de rechercher le nom d’un prescripteur à l’aide de la ville d’exercice par interrogation du répertoire RPPS.
Le LAD permet aux utilisateurs de rechercher l’identifiant RPPS d’un prescripteur à l’aide de son nom par interrogation du répertoire RPPS.
Le LAD permet aux utilisateurs de rechercher le nom d’un prescripteur à l’aide de l’identifiant RPPS par interrogation du répertoire RPPS.
66/63
(G)
Dispenser la spécialité pharmaceutique NEBIDO® 1000 mg/4ml en boîte de 1 flacon injectable par voie intra-musculaire. Le LAD alerte l’utilisateur de l’absence de la donnée sur le sexe au plus tard lors de la validation de la dispensation.  Lorsque l’information sur le sexe du patient est nécessaire au contrôle de sécurité (critère Certification LAD officinal Id=52,54,55,56,57et58) et que le LAD ne dispose pas de cette information, il produit une alerte pour signifier à l’utilisateur que ce contrôle de sécurité ne pourra pas être réalisé intégralement.
67/230
(G)
Enregistrer que le sexe est féminin si ce n’est déjà fait. Le LAD informe que la prescription de NEBIDO® expose la patiente à un risque du fait de son sexe, au plus tard lors de la validation de la dispensation.  Les contrôles de sécurité produisent un signal d’information si le traitement médicamenteux dispensé ou présumé expose le patient à un risque particulier en raison de son âge, de son sexe, de ses antécédents, de ses états physiopathologiques, de son état de grossesse ou d’allaitement.
68/64
(G)
Dispenser 1 boite de CRESTOR® 10 mg comprimé en boîte de 30. Le LAD informe du risque d’un traitement par CRESTOR® en contexte de procréation au plus tard lors de la validation de la dispensation.  Dans le cas d’une patiente qui n’est pas enceinte ou pour qui le statut gravidique est inconnu, les contrôles de sécurité produisent un signal d’information si le traitement médicamenteux dispensé ou présumé expose la patiente à un risque particulier en cas de procréation.
69/115
(G)
La patiente demande un flacon de PRORHINEL® SPRAY NOURRISSON JEUNE ENFANT de code ACL 4366034. Rechercher le produit de santé à partir de son code ACL. Le LAD permet d’identifier les produits de santé par le code ACL.  Le LAD permet d’identifier les produits de santé. Les identifiants comportent obligatoirement la qualification de la nomenclature utilisée et un libellé en français. Le LAD permet au moins l’utilisation des nomenclatures CIP, ACL, GTIN13 et de la syntaxe GS1 128.
70/116
(G)
La patiente demande un tube de CICALFATE® CREME de code GTIN13 suivant 3282779069519. Rechercher le produit de santé à partir de son code GTIN13. Le LAD permet d’identifier les produits de santé par le code GTIN13.  Le LAD permet d’identifier les produits de santé. Les identifiants comportent obligatoirement la qualification de la nomenclature utilisée et un libellé en français. Le LAD permet au moins l’utilisation des nomenclatures CIP, ACL, GTIN13 et de la syntaxe GS1 128.
71/117
(G)
La patiente demande une boite de ACTIFED® ALLERGIE CETIRIZINE en comprimés de code CIP 34009 380 213 1 8. Rechercher le produit de santé à partir de son code CIP. Le LAD permet d’identifier les produits de santé par le code CIP.  Le LAD permet d’identifier les produits de santé. Les identifiants comportent obligatoirement la qualification de la nomenclature utilisée et un libellé en français. Le LAD permet au moins l’utilisation des nomenclatures CIP, ACL, GTIN13 et de la syntaxe GS1 128.
72/450
(G)
Afficher dans le LAD toutes les dispensations réalisées pour cette patiente. Le LAD permet d’afficher toutes les dispensations saisies.  Pour un patient déterminé, le LAD permet d’afficher toutes les dispensations réalisées dont il a été le moyen de saisie.
73/65
(H)
(H) Nouvelle séquence  
74/66
(H)
L’objectif de cette séquence H est de tester chez un insuffisant rénal (IR) la fonction :

1) d’enregistrement datée d’une créatinémie
2) de signalement d’une dispensation de médicament à risque au vu de la créatinémie du patient
 
75/67
(H)
Créer Monsieur HH B âgé de 38 ans prénom B-HH  Le LAD permet la saisie des identifiants du patient : nom de naissance, prénom et date de naissance.
L’âge calculé à partir de cette date de naissance est celui utilisé pour les contrôles de sécurité (critère Certification LAD officinal Id=52,54,55,56,57et58).
76/68
(H)
Inscrire une créatininémie de 210micromol/l (ou 24mg/l) pour ce patient. Le LAD permet la saisie et l’enregistrement de cette information de façon datée  Le sexe, le poids, la taille et la créatininémie sont enregistrables dans le dossier patient. Les enregistrements du poids, de la taille et de la créatininémie sont datés. Ces enregistrements sont ceux qui sont utilisés pour les contrôles de sécurité (critères Certification LAD officinal Id=52,54,55,56,57et58 et Certification LAD officinal Id=59-59bis).
Le LAD permet d’enregistrer dans le dossier patient son adresse physique, au moins une adresse mail, au moins 3 numéros de téléphone, le numéro de sécurité sociale du patient, le numéro de sécurité sociale de l’ouvrant droit.
77/60
(H)
Dispenser KALETRA® 80 mg/20 mg/ml solution buvable en boîte de 5 flacons de 60 ml. Le LAD informe du risque de la prise de KALETRA® en raison de la valeur de créatinémie du patient au plus tard lors de la validation de la dispensation.  Les contrôles de sécurité produisent un signal d’information si le traitement médicamenteux dispensé ou présumé expose le patient à un risque particulier en raison de son âge, de son sexe, de ses antécédents, de ses états physiopathologiques, de son état de grossesse ou d’allaitement.
78/121
(H)
Dispenser 1 boite de DRILL ANIS MENTHE® en boite de 24 pastilles. Enregistrer cette dispensation avant d’éteindre le LAD puis le rallumer. Rechercher le dossier de ce patient. Le dossier du patient comporte au moins la créatinémie et sa date d’enregistrement. Le dossier comporte aussi au moins la trace de la dernière dispensation de médicaments (l’identifiant du produit et le nombre d’unités dispensées).  Sous le paramétrage de certification, le LAD enregistre systématiquement toutes les données que l’utilisateur saisit à propos d’un patient.
79/69
(I)
(I) Nouvelle séquence  
80/126
(I)
L’objectif de cette séquence I est de tester la fonction :
1) de signalement de taille nécessaire pour le contrôle de sécurité
2) d’enregistrement du poids et de la taille
3) d’enregistrement de posologie prescrite
4) de signalement de dépassement de la dose maximale recommandée (calculée en fonction notamment de la taille)
5) de signalement d’une dispensation de médicament à risque avec la conduite de véhicule
 
81/72
(I)
Créer un nouveau dossier pour Monsieur II B, prénom I-BB âgée de 59 ans.  Le LAD permet la saisie des identifiants du patient : nom de naissance, prénom et date de naissance.
L’âge calculé à partir de cette date de naissance est celui utilisé pour les contrôles de sécurité (critère Certification LAD officinal Id=52,54,55,56,57et58).
82/73
(I)
Dispenser METHOTREXATE BELLON® 2,5 mg comprimé en boîte de 30. Valider. Le LAD alerte l’utilisateur de l’absence de disponibilité de la taille du patient au plus tard lors de la validation de la dispensation.  Lorsque la taille actuelle du patient est nécessaire au contrôle de sécurité (critère Certification LAD officinal Id=59-59bis) et que le LAD ne dispose pas de cette information, il produit une alerte pour signifier à l’utilisateur que ce contrôle de sécurité ne pourra pas être réalisé.
83/74
(I)
En cas de besoin, enregistrer un poids de 59kg. Enregistrer une taille de 158 centimètres pour ce patient.  Le sexe, le poids, la taille et la créatininémie sont enregistrables dans le dossier patient. Les enregistrements du poids, de la taille et de la créatininémie sont datés. Ces enregistrements sont ceux qui sont utilisés pour les contrôles de sécurité (critères Certification LAD officinal Id=52,54,55,56,57et58 et Certification LAD officinal Id=59-59bis).
Le LAD permet d’enregistrer dans le dossier patient son adresse physique, au moins une adresse mail, au moins 3 numéros de téléphone, le numéro de sécurité sociale du patient, le numéro de sécurité sociale de l’ouvrant droit.
84/75
(I)
Enregistrer la posologie de 15 comprimés de METHOTREXATE BELLON® 2,5 mg 1 fois par semaine.  Pour chaque nature de produit dont la dispensation est envisagée, le LAD permet la saisie :
- d’une posologie journalière ou de toute autre expression de la posologie qui permet le calcul d’une posologie journalière
- d’une durée de prescription.
85/76
(I)
Le LAD informe l’utilisateur que la posologie journalière dépasse la posologie maximale prévue pour ce médicament, au plus tard lors de la validation de la dispensation.

Enregistrer la nouvelle posologie de METHOTREXATE BELLON® 2,5 mg : 5 comprimés, 1 fois par semaine.
 Si la posologie est saisie (critère Certification LAD officinal Id=14d), les contrôles de sécurité produisent un signal d’information lorsqu’une posologie journalière se situe au-dessus de la dose maximale recommandée selon la BdM.
86/71
(I)
Dispenser pour ce patient 1 boite d’ANTARENE-CODEINE® 200 mg/30 mg comprimé en boîte de 20. Le LAD informe le dispensateur du risque concernant la conduite de véhicule rapporté à ce médicament au plus tard lors de la validation de la dispensation.
Ajouter en modalités d’administration «A prendre au coucher».
 Les contrôles de sécurité produisent un signal d’information en cas de dispensation d’un médicament qui a un impact sur la conduite de véhicules ou de machines d’après la BdM.
87/435
(I)
Imprimer le plan de prise correspondant à la dernière dispensation. Ce plan de prise comporte :
-nom, prénom et date de naissance du patient
-nom du prescripteur
-date de l’ordonnance
-coordonnées de l’officine
-nom des produits de santé et posologie correspondante
-date d’impression de ce document
-modalités d’administration
-mode de contrôle visuel de l’intégrité du document
 Le LAD permet de générer et d’imprimer un plan de prise dans un intervalle de dates choisies par l’utilisateur et qui comporte au moins :
- les identifiants du patient tels que mentionnés au critère Certification LAD officinal Id=7
- le nom du ou des prescripteur(s) (critère Certification LAD officinal Id=13d)
- la date de l’ordonnance
- les coordonnées de l’officine
- la date d’impression du plan de prise
- le nom des produits de santé et leurs posologies tels que mentionnés au critère Certification LAD officinal Id=14d
- un texte libre sur les modalités d’administration
- un mode de contrôle visuel de l’intégrité du document.
Le LAD permet d’enregistrer une copie de ce document tel qu’imprimé, en relation avec la dispensation décrite dans le critère Certification LAD officinal Id=22d.
88/77
(J)
(J) Nouvelle séquence  
89/78
(J)
L’objectif de cette séquence J avec lecture du DP est de tester chez un patient la fonction :

1) d’enregistrement d’une intolérance à un excipient
2) de recherche d’un prescripteur selon sa ville d’exercice
3) de signalement d’une dispensation de médicament contenant un excipient auquel le patient est allergique
4) de signalement d’une intéraction médicamenteuse
 
90/80
(J)
Insérer la carte Vitale de test. Ouvrir dans le LAD le dossier du patient MARTINCENQUATRE (ou CINQ ou SIX) Pierre dont l’identité figure sur la carte Vitale.

Enregistrer que ce patient présente une allergie à l’arachide (huile d’arachide).

Durant toute la séquence la carte Vitale du patient est lue par le LAD.
 Le LAD permet la saisie des allergies, hypersensibilités, intolérances aux médicaments et des contre-indications aux excipients afin d’effectuer les contrôles de sécurité (critère Certification LAD officinal Id=49).
Le LAD permet de compléter cette saisie par un texte libre pour documenter cette situation.
91/81
(J)
Pour le besoin de cette séquence, il est enregistré au préalable dans le DP du patient la dispensation :
-d’une boite de 60 comprimés TERALITHE® LP 400 mg, réalisée 7 jours avant la date du jour.
-d’une boite de PRUNIER D’AFRIQUE MYLAN® 50mg capsules boite de 30, réalisée 3 mois avant la date du jour.
 
92/82
(J)
Rechercher dans le LAD tous les prescripteurs de la ville de Montjean sur Loire (49570) ou d’une ville de votre choix.
Enregistrer dans le LAD le premier prescripteur de la liste.
 Le LAD permet aux utilisateurs de rechercher le nom d’un prescripteur à l’aide de la ville d’exercice par interrogation du répertoire RPPS.
Le LAD permet aux utilisateurs de rechercher l’identifiant RPPS d’un prescripteur à l’aide de son nom par interrogation du répertoire RPPS.
Le LAD permet aux utilisateurs de rechercher le nom d’un prescripteur à l’aide de l’identifiant RPPS par interrogation du répertoire RPPS.
93/83
(J)
Dispenser la spécialité TADENAN® 50 mg capsules en boîte de 30. Le LAD informe le dispensateur que l’allergie à l’arachide (huile d’arachide) contre-indique la dispensation de TADENAN® au plus tard lors de la validation de la dispensation.  Les contrôles de sécurité produisent un signal d’information en cas d’allergies, d’hypersensibilités, d’intolérances à un médicament dispensé ou présumé.
Les contrôles de sécurité produisent un signal d’information si un médicament dispensé ou présumé comporte un excipient dont la contre-indication est colligée pour le patient.
Ces contrôles intègrent les hypersensibilités croisées telles qu’elles sont publiées dans la BdM.
94/79
(J)
Dispenser 1 boite de 30 comprimés de RAMIPRIL ALTER® 1,25 mg comprimé en boîte de 30. Le LAD informe de l’interaction médicamenteuse entre RAMIPRIL ALTER® et TERALITHE® (traitement présumé dispensé il y a 1 semaine). Le LAD donne accès au(x) mécanisme(s) biologique(s) et à la conduite à tenir tels que mentionnés dans la BdM.  Les contrôles de sécurité produisent un signal d’information en cas d’interaction médicamenteuse sur l’ensemble des traitements médicamenteux dispensés et présumés.
Le LAD donne accès au(x) mécanisme(s) biologique(s), à la conduite à tenir et aux niveaux de sévérité tels que mentionnés dans la BdM.
95/455
(J)
Valider les délivrances, si ce n’est déjà fait, avant de poursuivre.

Par lecture de la carte Vitale, afficher la liste des produits de santé dispensés durant les 4 derniers mois.
Dans cette liste, apparaissent de façon différente les dispensations enregistrées dans le LAD et celles provenant du DP.
Les médicaments sont bien regroupés :
-soit par spécialité virtuelle,
-soit par médicament virtuel.
 Lorsque la carte Vitale du patient est lue par le LAD, celui-ci permet d’afficher la liste des produits de santé dispensés durant les 4 derniers mois par agrégation des données enregistrées dans le LAD (critère Certification LAD officinal Id=18) et des données du Dossier Pharmaceutique.
L’aspect des éléments de cette liste est distinct selon l’origine de l’information :
- information enregistrée dans le LAD
- information provenant du Dossier Pharmaceutique
- information ayant une autre origine.
Les médicaments de cette liste peuvent être regroupés par spécialités pharmaceutiques de même composition en substance(s) active(s).
96/460
(J)
Imprimer le document correspondant à la liste précédente. Ce document comporte nom, prénom et date de naissance du patient, l’identification de l’officine, la date d’impression et un mode de contrôle visuel de l’intégrité du document.  Le LAD permet l’impression d’un document réunissant, pour un même patient, toutes les informations mentionnées dans le critère Certification LAD officinal Id=20.
Cette impression comporte les identifiants du patient mentionnés dans le critère Certification LAD officinal Id=7, l’identification de l’officine, la date d’impression et un mode de contrôle visuel de l’intégrité du document.
97/84
(K)
(K) Nouvelle séquence  
98/85
(K)
L’objectif de cette séquence K est de tester chez un patient la fonction :

1) de signalement d’une incompatibilité physico-chimique résultant d’un mélange médicamenteux
2) de signalement d’un dépassement de dose maximale recommandée (ne requérant pas le renseignement du poids ou de la taille dans le dossier du patient )
3) de signalement d’une redondance en substance active sur l’ensemble des traitements du patient
4) d’enregistrement de l’identité de la personne à laquelle les médicaments sont remis et qui n’est pas le patient
 
99/87
(K)
Dans cette séquence, rester sur le patient MARTINCENTROIS Pierre.  Le LAD permet la saisie des identifiants du patient : nom de naissance, prénom et date de naissance.
L’âge calculé à partir de cette date de naissance est celui utilisé pour les contrôles de sécurité (critère Certification LAD officinal Id=52,54,55,56,57et58).
100/88
(K)
Il est enregistré au préalable dans le DP de ce patient une dispensation d’une boite de CAPTEA® comprimé en boîte de 30, il y a 2 jours.  
101/89
(K)
Dispenser EXACYL® 0,5 g/5 ml ampoule et VALIUM® 10 mg/2 ml ampoule pour une administration par voie intraveineuse. Le LAD informe le dispensateur de l’incompatibilité physico-chimique entre les deux produits au plus tard lors de la validation de la dispensation.  Les contrôles de sécurité produisent un signal d’information en cas d’incompatibilité physico-chimique résultant d’un éventuel mélange des traitements médicamenteux dispensés ou présumés d’après la BdM.
102/470
(K)
Sélectionner ECAZIDE® comprimé en boîte de 30 en vue d’une dispensation. Ce médicament s’affiche différemment des autres médicaments envisagés en raison de dispensation dans les 4 derniers mois de produit de composition identique en substance active (appartenant au même groupe de spécialité virtuelle).  Pour chaque produit dont la dispensation est envisagée, le LAD impose la mise en relation univoque avec un identifiant tel que décrit par le critère Certification LAD officinal Id=1d.
L’affichage des produits envisagés pour la dispensation permet de distinguer les spécialités pharmaceutiques pour lesquelles un produit de composition identique en substance(s) active(s) est présent dans l’agrégat décrit au critère Certification LAD officinal Id=20.
103/90
(K)
Dispenser ECAZIDE® comprimé en boîte de 30. Saisir une posologie de 2 comprimés par jour. Le LAD informe le dispensateur du dépassement de posologie au plus tard lors de la validation de la dispensation.  Si la posologie est saisie (critère Certification LAD officinal Id=14d), les contrôles de sécurité produisent un signal d’information lorsqu’une posologie journalière se situe au-dessus de la dose maximale recommandée selon la BdM.
104/91
(K)
Le LAD informe le dispensateur de la redondance de substance active entre ce traitement en cours de dispensation et le CAPTEA® en traitement présumé.  Les contrôles de sécurité produisent un signal d’information en cas de redondance de substance(s) active(s) au sein des traitements médicamenteux dispensés et présumés.
105/92
(K)
La personne qui prend le traitement informe que la prescription ne lui est pas destinée. Ce monsieur vient chercher le traitement de son voisin de palier. Il fournit une pièce d’identité et une lettre de procuration de son voisin. Enregistrer dans le LAD (texte libre), le nom de M. DEFER Phil. Préciser que l’identité a été contrôlée avec la carte nationale d’identité de numéro XXXX  Le LAD permet d’enregistrer le nom, prénom, numéro et nature de la pièce d’identité de la personne à qui les produits sont délivrés et la façon dont son identité a été vérifiée.
106/86
(K)
Le LAD permet d’enregistrer l’identité du patient et celle de la personne à qui les médicaments sont remis.  Pour toute demande de dispensation, le LAD permet d’enregistrer :
- une relation avec la fiche de prescripteur décrite dans le critère Certification LAD officinal Id=13d pour le prescripteur signataire
- la spécialité du prescripteur signataire
- une relation avec la fiche de prescripteur décrite dans le critère Certification LAD officinal Id=13d pour le prescripteur dont les coordonnées sont sur l’entête de l’ordonnance
- l’identité du patient à qui les produits sont destinés (critère Certification LAD officinal Id=7)
- l’identité de la personne à qui les produits sont susceptibles d’être délivrés (critère Certification LAD officinal Id=7d)
- une trace indiquant un usage professionnel des produits
- une trace indiquant un usage vétérinaire des produits
- sous forme de texte libre, une opinion pharmaceutique ou le contenu d’autres échanges ayant éventuellement eu lieu avec le prescripteur ou avec le patient à l’occasion de la demande de dispensation.
107/520
(K)
Dispenser le médicament suivant, appartenant à un groupe générique soumis au Tarif Forfaitaire de Responsabilité : MIANSERINE ARROW 10mg par boite de 30 comprimés.  
108/475
(K)
Imprimer un document récapitulatif qui comporte :
-la liste des produits dispensés,
-leur quantité,
-les prix correspondants,
-le montant total des produits dispensés avec le taux de prise en charge par le régime d’assurance maladie obligatoire de l’assuré et la part prise en charge par l’assurance complémentaire,
-le Tarif Forfaitaire de Responsabilité en regard des médicaments génériques délivrés.
 Le LAD permet d’imprimer un récapitulatif qui comporte au moins le prix en regard de chaque produit ou article dispensé, la quantité de chacun des produits et le montant total des produits ou articles dispensés.
Les médicaments sont identifiés par un libellé et par leur CIP.
Ce récapitulatif indique le Tarif Forfaitaire de Responsabilité en regard des médicaments génériques quand il est défini.
En cas de facturation à l’aide de la carte Vitale du patient, le LAD permet en plus d’imprimer le taux de prise en charge par le régime d’assurance maladie obligatoire de l’assuré et, le cas échéant, la part prise en charge par l’assurance complémentaire :
- en regard des spécialités pharmaceutiques dispensées
- pour la totalité de la dispensation.
Ce récapitulatif mentionne les éventuels honoraires de dispensation.
Ce récapitulatif est un document distinct du plan de prise décrit au critère Certification LAD officinal Id=38.
109/93
(L)
(L) Nouvelle séquence  
110/94
(L)
L’objectif de cette séquence L est de tester chez un patient la fonction :

1) d’affichage des informations présentes dans la BdM
2) de signalement d’une quantité dispensée dépassant la quantité maximale autorisée pour une seule dispensation
3) de saisie de la durée prescrite
4) de signalement d’un dépassement de la durée maximale autorisée en vigueur
 
111/95
(L)
Se connecter sous le nom de l’utilisateur PHARMACIEN. Créer un nouveau dossier pour Monsieur LL B, prénom L-BB âgé de 36 ans.  Le LAD permet la saisie des identifiants du patient : nom de naissance, prénom et date de naissance.
L’âge calculé à partir de cette date de naissance est celui utilisé pour les contrôles de sécurité (critère Certification LAD officinal Id=52,54,55,56,57et58).
112/96
(L)
Dispenser pour ce patient 2 boîtes d’ABSTRAL® 800 microgrammes comprimé en boîte de 30. Le LAD met à disposition les informations correspondant à la réglementation spécifique en lien avec cette présentation.  Les contrôles de sécurité produisent un signal d’information en cas de dispensation d’un produit de santé soumis à une réglementation spécifique selon la BdM.
113/97
(L)
Préciser la posologie d’1 comprimé d’ABSTRAL® 800 microgrammes 4 fois par jour pendant 28 jours. Le LAD informe le dispensateur du dépassement la quantité maximale autorisée pour une seule dispensation de cette présentation au plus tard lors de la validation de la dispensation.  Les contrôles de sécurité produisent un signal d’information lorsque la quantité dispensée dépasse la quantité maximale autorisée pour une seule dispensation de la spécialité pharmaceutique d’après la BdM.
114/509
(L)
Modifier la dispensation d’ABSTRAL® 800 microgrammes comprimé en boîte de 30. Enregistrer :
-le code CIP de ce médicament,
-le numéro de lot CY9369,
-la quantité délivrée de 7 comprimés,
-une trace indiquant l’alimentation du DP pour cette dispensation.
 Pour chaque produit de santé effectivement dispensé, le LAD enregistre :
- l’identifiant du produit tel que décrit par le critère Certification LAD officinal Id=1d
- les numéros de lot du produit (critère Certification LAD officinal Id=107)
- le nombre d’unités dispensées. Pour les présentations des médicaments, le LAD permet que cette quantité soit une fraction dont le dénominateur est le nombre d’éléments communs contenus dans la présentation
- une trace de l’alimentation ou de la non alimentation du Dossier Pharmaceutique vis-à-vis de la dispensation.
115/98
(L)
Dispenser 1 boîte de DOMPERIDONE EG® 10 mg comprimé par 40. Saisir la posologie d’1 comprimé matin, midi et soir pendant 15 jours. Le LAD informe le dispensateur que la durée de traitement dépasse la durée maximale prévue au plus tard lors de la validation de la dispensation.  Si la durée de prescription est saisie (critère Certification LAD officinal Id=14d), les contrôles de sécurité produisent un signal d’information lorsque cette durée dépasse la durée maximale de traitement publiée par la BdM.
116/515
(L)
Le patient informe qu’il prend régulièrement le médicament ANAPEN 0,15mg/0,3ml en seringue en cas de crise allergique mais qu’il n’en a plus. Il n’a pas d’ordonnance valide en sa possession. Elle date de plus de 6 mois. Délivrer le médicament ANAPEN. Préciser en texte libre que l’ordonnance date de plus de 6 mois et attente d’une ordonnance valide.  Pour toute dispensation, le LAD enregistre automatiquement :
- l’utilisateur auteur de l’enregistrement
- un texte libre permettant de préciser un contexte de dispensation particulier ou d’indisponibilité d’une prescription conforme
- les informations précisées par les critères Certification LAD officinal Id=39, Certification LAD officinal Id=15d, Certification LAD officinal Id=20d et Certification LAD officinal Id=21d.
117/99
(M)
(M) Nouvelle séquence  
118/100
(M)
L’objectif de cette séquence M est de tester chez un patient la fonction:

1) d’alerte sur la nécessité d’enregistrer l’identité du patient lors de la dispensation d’un produit sur liste des substances vénéneuses
2) d’alerte sur la nécessité d’enregistrer l’identité du prescripteur lors de la dispensation d’un produit sur liste des substances vénéneuses
 
119/101
(M)
Ne pas saisir l’identité de patient. Dispenser ASPIRINE UPSA® 500 mg comprimé effervescent en boîte de 20 puis LEXOMIL® 6 mg comprimé en boîte de 30. Le LAD produit une alerte indiquant que l’identification du patient est indispensable à la dispensation de LEXOMIL®, au plus tard lors de la validation de la dispensation.  Les contrôles de sécurité produisent une alerte en cas de dispensation d’au moins un médicament listé en l’absence d’au moins une des informations du critère Certification LAD officinal Id=7 (identifiant du patient).
120/480
(M)
Saisir le nom du patient, Monsieur MM B de prénom M-BB. Lui délivrer 1 boite de COREGA POLIDENT NETTOYANT en comprimé effervescent nettoyant pour appareils dentaires en boite de 66.
-Soit le LAD présente de façon clairement différente les produits qui font l’objet des contrôles de sécurité et ceux qui ne le font pas.
-Soit une fonction dans le LAD permet de visualiser clairement les produits qui font l’objet de contrôles de sécurité.
 Pour les produits de santé qui ne peuvent être contrôlées par le LAD du point de vue de la sécurité, par exemple en raison de l’absence de codification :
- soit le LAD présente de façon clairement différente les produits qui font l’objet des contrôles de sécurité et ceux qui ne le font pas
- soit le LAD met à disposition de l’utilisateur, au plus tard lors de la validation de la dispensation, une fonction qui lui permet de visualiser clairement, en français, les produits que la base de données sur les médicaments (BdM) inclut lors des contrôles de sécurité.
121/102
(M)
Le LAD produit une alerte indiquant que l’identité du prescripteur est indispensable à la dispensation de LEXOMIL®.  Les contrôles de sécurité produisent une alerte en cas de dispensation d’un ou plusieurs médicament(s) listé(s) s’il n’y a pas de prescripteur identifié ou si l’adresse du prescripteur telle que prévue par la fiche décrite au critère Certification LAD officinal Id=13d n’est pas remplie.
122/540
(M)
Faire la dispensation du MOLSIDOMINE SANDOZ® 2 mg en boite de 30 comprimés.
-Enregistrer que la prescription de MOLSIDOMINE ne comportait pas de nom de marque.
-Enregistrer que vous avez fait une substitution selon le répertoire des génériques.
 Pour chaque produit de santé effectivement dispensé, le LAD permet d’enregistrer :
- la formulation de la prescription qui motive la dispensation du produit si celle-ci ne comporte pas la marque du produit dispensé (prescription en Dénomination Commune sans nom de marque, substitution au sein du répertoire des génériques, autre circonstance de remplacement)
- les motifs de choix du médicament dispensé avec au moins la possibilité d’indiquer de façon structurée : substitution dans le répertoire des génériques, refus de substitution dans le répertoire des génériques par le prescripteur, refus de substitution dans le répertoire des génériques par le pharmacien, refus de substitution dans le répertoire des génériques par le patient, rupture de stock, absence d’approvisionnement.
123/535
(M)
Faire la dispensation du DUSPATALIN® 200mg en boite de 30 gélules. Tracer que le patient a refusé la substitution par un générique.  Pour chaque produit de santé effectivement dispensé, le LAD permet d’enregistrer :
- la formulation de la prescription qui motive la dispensation du produit si celle-ci ne comporte pas la marque du produit dispensé (prescription en Dénomination Commune sans nom de marque, substitution au sein du répertoire des génériques, autre circonstance de remplacement)
- les motifs de choix du médicament dispensé avec au moins la possibilité d’indiquer de façon structurée : substitution dans le répertoire des génériques, refus de substitution dans le répertoire des génériques par le prescripteur, refus de substitution dans le répertoire des génériques par le pharmacien, refus de substitution dans le répertoire des génériques par le patient, rupture de stock, absence d’approvisionnement.
124/104
(N)
(N) Nouvelle séquence  
125/105
(N)
L’objectif de cette séquence N est de tester chez un patient la fonction :

1) d’enregistrement de message spécifique sur un produit, un numéro de lot ou une péremption
2) d’alerte sur les produits, lot ou péremption ayant fait l’objet de messages spécifiquement enregistrés
3) de recherche d’un médicament par une de ses substances actives
4) de rattachement à une dispensation initiale en cas d’une prescription initiale hospitalière (PIH) ou de prescription réservée à un spécialiste
 
126/514
(N)
Pour les besoins spécifiques de cette séquence, se connecter :
-sous un profil d’utilisateur autorisé pour la saisie des textes d’alerte et le paramétrage des «alertes» en «alertes bloquantes»
et
-sous un profil «préparateur» pour les dispensations.
 
127/107
(N)
Enregistrer le message sur le produit IKOREL® 10mg comprimé : arrêter le traitement en cas d’apparition d’ulcérations.  Le LAD permet aux utilisateurs autorisés d’enregistrer un texte d’alerte spécifique en cas de dispensation d’un produit de santé précisé (critère Certification LAD officinal Id=388).
128/108
(N)
Saisir pour FUROSEMIDE BIOGARAN® 40mg en comprimé une date correspondant à une péremption dans 6 mois du lot 7334.

Pour cet audit, il n’est pas demandé de vérifier la possibilité de rattacher un texte d’alerte à un lot spécifié.
 Le LAD permet d’attacher une date de péremption pour chaque numéro de lot de produit de santé.
Le LAD permet aux utilisateurs autorisés d’enregistrer un texte d’alerte spécifique en cas de dispensation d’un lot de produit de santé dont le numéro de lot est spécifié (critère Certification LAD officinal Id=388).
129/110
(N)
Créer un nouveau dossier pour Monsieur NN B, prénom N-BB âgé de 36 ans.  Le LAD permet la saisie des identifiants du patient : nom de naissance, prénom et date de naissance.
L’âge calculé à partir de cette date de naissance est celui utilisé pour les contrôles de sécurité (critère Certification LAD officinal Id=52,54,55,56,57et58).
130/111
(N)
Dispenser pour ce patient 1 boite d’IKOREL® 10mg comprimé en boite de 30. Le LAD produit une alerte et affiche le message prévu pour ce médicament.  Le LAD produit une alerte et affiche le message prévu par le critère Certification LAD officinal Id=5d lorsque le produit de santé identifié est dispensé.
Le LAD produit une alerte et affiche le message prévu par le critère Certification LAD officinal Id=107 lorsqu’est dispensé un produit de santé identifié d’un lot spécifié.
131/112
(N)
Dispenser pour ce patient 2 boites FUROSEMIDE BIOGARAN® 40mg en comprimé. Le LAD produit une alerte et affiche le message prévu pour ce médicament.  Le LAD produit une alerte et affiche le message prévu par le critère Certification LAD officinal Id=5d lorsque le produit de santé identifié est dispensé.
Le LAD produit une alerte et affiche le message prévu par le critère Certification LAD officinal Id=107 lorsqu’est dispensé un produit de santé identifié d’un lot spécifié.
132/113
(N)
Dispenser pour ce patient 1 flacon de RHINEDRINE® solution pour pulvérisation nasale en flacon de 13 ml. Le LAD produit une alerte et affiche le message prévu pour ce médicament.  Le LAD produit une alerte et affiche le message prévu par le critère Certification LAD officinal Id=5d lorsque le produit de santé identifié est dispensé.
Le LAD produit une alerte et affiche le message prévu par le critère Certification LAD officinal Id=107 lorsqu’est dispensé un produit de santé identifié d’un lot spécifié.
133/114
(N)
Rechercher les spécialités comportant «isotrétinoïne». Une liste comportant au moins PROCUTA® 20 mg s’affiche.  Le LAD permet d’afficher une liste de spécialités pharmaceutiques correspondant à une substance active ou une association de substances actives.
Cette liste permet de sélectionner une spécialité pharmaceutique à dispenser.
Dans cette liste, l’éventuelle appartenance au répertoire des génériques et le statut dans ce répertoire est visible en regard de chacune des spécialités.
134/106
(N)
Ce patient est déjà venu pour une dispensation de PROCUTA® le mois dernier. Il avait présenté une prescription initiale émanant d’un dermatologue le mois précédent. Indiquer en texte libre que le patient a présenté sa PIH. Il présente également le résultat d’analyse des transaminases et des triglycérides exigé un mois après le début du traitement. Indiquer en texte libre la date et les résultats de l’examen biologique (nécessaire ensuite tous les 3 mois).  Pour toute demande de dispensation, le LAD permet d’enregistrer :
- une relation avec la fiche de prescripteur décrite dans le critère Certification LAD officinal Id=13d pour le prescripteur signataire
- la spécialité du prescripteur signataire
- une relation avec la fiche de prescripteur décrite dans le critère Certification LAD officinal Id=13d pour le prescripteur dont les coordonnées sont sur l’entête de l’ordonnance
- l’identité du patient à qui les produits sont destinés (critère Certification LAD officinal Id=7)
- l’identité de la personne à qui les produits sont susceptibles d’être délivrés (critère Certification LAD officinal Id=7d)
- une trace indiquant un usage professionnel des produits
- une trace indiquant un usage vétérinaire des produits
- sous forme de texte libre, une opinion pharmaceutique ou le contenu d’autres échanges ayant éventuellement eu lieu avec le prescripteur ou avec le patient à l’occasion de la demande de dispensation.
135/525
(N)
Dispenser 1 boîte de 30 comprimés de PROCUTA® 20 mg.
Le LAD enregistre l’auteur de la session, les date et heure de saisie, le nom et la version de la BdM utilisée, l’inclusion ou non des données DP lors du contrôle de sécurité.
L’enregistrement effectif de ces données sera vérifié dans la séquence P.
 Pour toute demande de dispensation, le LAD enregistre :
- l’identifiant de session de l’auteur de la saisie
- la date et l’heure de la saisie
- le nom et la version de la BdM utilisée pour les contrôles de sécurité
- une trace indiquant si les contrôles de sécurité ont pu ou n’ont pas pu inclure les données du Dossier Pharmaceutique
- les produits de santé tels que spécifiés par le critère Certification LAD officinal Id=175 et les informations du critère Certification LAD officinal Id=14d éventuellement saisies.
136/1
(N)
Relier la dispensation du jour à la dispensation initiale de ce médicament réalisée le mois dernier  Pour chaque médicament à prescription initiale réservée à un spécialiste ou à prescription initiale hospitalière dont la dispensation est envisagée, le LAD permet d’enregistrer le lien à la dispensation initiale du même médicament au même patient.
137/465
(N)
Avec le profil d’utilisateur autorisé, modifier le paramétrage des alertes pour les rendre bloquantes pour les utilisateurs «préparateur».
Refaire une nouvelle dispensation d’IKOREL® 10mg comprimé sous un profil préparateur. Le LAD ne permet pas au préparateur de valider la dispensation en raison de l’alerte bloquante.
 Le LAD permet aux utilisateurs autorisés de rendre chacun des différents types d’alerte décrit dans ce référentiel bloquante pour les autres utilisateurs. Une alerte bloquante ne permet pas à un utilisateur non autorisé de valider une dispensation dans le LAD.
138/485
(O)
(O) Nouvelle séquence  
139/486
(O)
Dans cette séquence, le client de l’officine est un professionnel de santé qui vient chercher des médicaments pour un usage professionnel. On vérifiera que le LAD rend possible l’édition des dispensations pour usage professionnel entre 2 dates.  
140/487
(O)
Créer dans le LAD le Dr XX de RPPS XX. Lui délivrer une boite de NOVORAPID FLEXPEN en boite de 5 stylos pour un usage professionnel. Le LAD permet de tracer cette dispensation pour un usage professionnel.  Pour toute demande de dispensation, le LAD permet d’enregistrer :
- une relation avec la fiche de prescripteur décrite dans le critère Certification LAD officinal Id=13d pour le prescripteur signataire
- la spécialité du prescripteur signataire
- une relation avec la fiche de prescripteur décrite dans le critère Certification LAD officinal Id=13d pour le prescripteur dont les coordonnées sont sur l’entête de l’ordonnance
- l’identité du patient à qui les produits sont destinés (critère Certification LAD officinal Id=7)
- l’identité de la personne à qui les produits sont susceptibles d’être délivrés (critère Certification LAD officinal Id=7d)
- une trace indiquant un usage professionnel des produits
- une trace indiquant un usage vétérinaire des produits
- sous forme de texte libre, une opinion pharmaceutique ou le contenu d’autres échanges ayant éventuellement eu lieu avec le prescripteur ou avec le patient à l’occasion de la demande de dispensation.
141/494
(O)
Imprimer la liste des dispensations pour usage professionnel réalisées entre J-45 jours et J (J étant le jour de l’audit). Cette liste comporte au moins la dispensation du jour.  Le LAD permet d’éditer les dispensations pour usage professionnel effectuées entre deux dates précisées.
142/492
(P)
(P) Nouvelle séquence  
143/493
(P)
Cette séquence est consacrée à la lecture de dispensations réalisées dans les séquences précédentes (sous forme de tableaux de données, de journal ou de liste de patients)  
144/504
(P)
Lire le journal des alertes et des signaux. Le journal comporte au moins la manifestation effective :
-des alertes de la séquence N,
-d’une alerte bloquante de la séquence N,
-du signal d’information de la séquence L.
 Le LAD permet aux utilisateurs autorisés de lire un journal des alertes et signaux d’information exigés par le présent référentiel.
Ce journal comporte au moins :
- la manifestation effective du contrôle de sécurité (signal d’information, alerte, alerte bloquante telle qu’exigée par le critère Certification LAD officinal Id=110)
- le nom attaché à la session
- les produits de santé envisagés pour être dispensés
- la dispensation effectivement réalisée.
145/530
(P)
Rechercher les patients pour lesquels une dispensation de médicaments depuis 1 semaine comporte «Aspirine ou à l’acide acétylsalicylique». Le LAD affiche au moins la délivrance réalisée en DD B.

Rechercher les patients pour lesquels une dispensation de médicament de la classe ATC N07BB a été faite depuis 1 mois. Le LAD affiche au moins Monsieur BB B.
 Le LAD permet de rechercher les patients pour qui un médicament, une substance active ou une classe ATC ou un regroupement par niveau de classes ATC ont été dispensés sur une période précisée.
146/499
(P)
Entrer dans une session de pharmacien ayant des droits d’administration.

Afficher dans le LAD, toutes les délivrances depuis un mois pour les patients âgés de 9 ans (séquence D) .

Exporter les données résultantes au format texte.
 Le LAD permet aux utilisateurs autorisés d’afficher et d’exporter au format texte, des tableaux résultant de recherches multicritères à raison d’une ligne par produit de santé à une date de dispensation envisagée et comportant les données décrites dans le critère Certification LAD officinal Id=22d.
Le LAD permet de sélectionner ces tableaux selon toutes les données décrites dans le critère Certification LAD officinal Id=22d.
Le LAD permet de sélectionner les médicaments de ces tableaux selon tous les niveaux de la classification ATC au jour de la requête.
Le LAD permet de mettre en relation dans ces tableaux les médicaments avec leur classification ATC au jour de la requête.
Le LAD permet de sélectionner les médicaments de ces tableaux selon qu’ils comportent un principe actif précisé.
Le LAD permet de mettre en relation dans ces tableaux les médicaments avec leur Dénomination Commune.
Le LAD permet de sélectionner les dispensations aux patients sélectionnés à l’aide des données décrites dans les critères Certification LAD officinal Id=10,11,12, Certification LAD officinal Id=13, Certification LAD officinal Id=14-15, Certification LAD officinal Id=16 et Certification LAD officinal Id=17.
Le LAD permet de mettre en relation dans ces tableaux les produits de santé en relation avec les données des patients décrites dans les critères Certification LAD officinal Id=10,11,12, Certification LAD officinal Id=13, Certification LAD officinal Id=14-15, Certification LAD officinal Id=16 et Certification LAD officinal Id=17.