Attention ceci est un site
de partage et de réflexion,
les informations qui s’y
trouvent ne sont pas
les références de
la HAS. Les documents
publiés par la HAS
sont en
http://www.has-sante.fr

Site administré par la
Direction de l'Amélioration de la Qualité et de la Sécurité des Soins
information.medicale@has-sante.fr
Version 4.29b  

Connectez-vous pour contribuer !


  Plan du site
  Préférences

Signets
  Analyse d’une application d’informatique médicale
  Signets WikiPE
  Ressources en rapport avec l’intelligence artificielle
  Mode d’emploi de WikiPE
  Glossaire de la prescription électronique
  SAD indexée par médicaments : Influvac_Tetra
  SAD indexée par médicaments : ATB7j
  SAD médicaments XML
  Certification LAP de médecine ambulatoire le 22/09/2016
  Certification des LAD de PUI (document en discussion)

Ressources en relation avec la voie d’administration

   
128 ressources trouvées, 45 ressources affichées

Voie d’administration
Posologie
Pédiatrie
Identification du médicament
Pipettes et autres dispositifs d’administration des solutions buvables : 17 recommandations aux industriels pour limiter les erreurs médicamenteuses - Point d’Information (ANSM, 3/5/2016)
 
Voie d’administration
Posologie
Aide à la décision médicale
Palliativedrugs.com : provides essential independent information for health professionals about drugs used in palliative and hospice care. It includes unauthorized indications and routes...
 
Voie d’administration
Identification du médicament
Boite à outil médicaments et sujet âgé, Omedit Pays de Loire
 
Hospimédia le 20/12/2016
Guide de mise en place du partenariat EHPAD – pharmacien(s) d’officine
Voie d’administration
Transparence et publicité
Les Chinois sont accros à la perfusion, La Lettre de Galilée le 26/12/2016
 
Voie d’administration
Santé mentale
Le médicament qui vous dénonce si vous ne le prenez pas, LesEchos.fr le 14/11/2017
Abilify ^ Gammed
Hospimédia le 17/11/2017
TICpharma le 20/11/2017
Traitement des déchets
Open data
Voie d’administration
Médicaments produisant des déchets piquants ou coupants
Recensement des présentations pharmaceutiques génératrices de DASRI « Piquant Coupant ou Tranchant » en vue de l’agrément des BdM version 3
CIP
Dénomination Commune
Voie d’administration
Ergonomie
Document en français
Compte-rendu de la réunion du 2/9/2014 entre le LEEM et la HAS
DC
DCI
Identification du médicament
Voie d’administration
Document en français
Prise en charge médicamenteuse dans les EHPAD franciliens
Résultats de l’enquête menée en 2014
Identification du médicament
Voie d’administration
Document en français
Socle de connaissances sur la perfusion en anesthésie réanimation
Travail collectif validé le 11 janvier 2016
anesthésistes-réanimateurs (Société française d’anesthésie réanimation et Société de réanimation de langue française), ingénieurs biomédicaux (Association française des ingénieurs biomédicaux), techniciens biomédicaux (Association des agents de maintenance biomédicale) et pharmaciens (Société française de pharmacie clinique, Europharmat)
Document online
Voie d’administration
Identification du médicament
Document en français
Bonnes pratiques d’administration des médicaments par sonde de nutrition ou pour les patients ayant des difficultés à avaler les formes solides
Omedit Poitou-Charente, juillet 2012
Glossaire de la prescription électronique
Voie d’administration
Excipient à effet notoire
Excipient dont la présence peut nécessiter des précautions d’emploi pour certaines catégories particulières de patients. Ces effets sont parfois liés à la voie d’administration ou à l’exposition à une dose atteignant un certain seuil.
Journal officiel Belgique
 
Définition d’Excipient à effet notoire - article 5121-1 du CSP
Liste des excipients à effet notoire
 
Terme de glossaire publié
Glossaire de la prescription électronique
Voie d’administration
Incompatibilités physico-chimiques
Réaction chimique ou physico-chimique reproductible entre un ou plus plusieurs composants de médicaments mis en contact à l’occasion d’une administration par la même voie.
 
 
Terme de glossaire publié
Glossaire de la prescription électronique
terme en discussion
Ergonomie
Posologie
Voie d’administration
Ligne de prescription de médicament
Elément d’une prescription qui regroupe les médicaments qui seront administrés dans le même temps, par la même voie et au même site. Elle comporte obligatoirement :
- l’identification du médicament (ou des médicaments dans le cas d’une perfusion) ;
- la forme galénique du ou des médicament(s) ;
- une expression permettant le calcul des bornes de posologie qui feront l’objet de contrôles de sécurité, en particulier la posologie journalière maximale du ou des médicament(s) et la durée du traitement ;
- une voie d’administration.
Marquer relation avec les annexes des référentiels LAP ?

Manque probablement une définition de « prescription » :opérationnellement : ensemble de règles et de conseils formalisé par écrit
fonctionnellement : ordre du professionnel de santé devant
- être soumis aux contrôles de sécurité et aides à la décision proposés par le SI
- être transmis au patient et aux autres intervenant après validation
- être archivé sans modification après validation
Article 13 de l’arrêté du 16 avril 2011
Ordonnance médicale dans Wikipedia
 
Terme de glossaire publié
Glossaire de la prescription électronique
Dénomination Commune
Ergonomie
Posologie
Voie d’administration
Prescription en Dénomination Commune
Sans préjudice des dispositions des articles R. 5132-4 et R. 5132-29, une prescription libellée en dénomination commune en application de l’article L. 5125-23 et telle que définie à l’article R. 5121-1 comporte au moins :
1º Le principe actif du médicament désigné par sa dénomination commune ;
2º Le dosage en principe actif ;
3º La voie d’administration et la forme pharmaceutique.
Si le médicament prescrit comporte plusieurs principes actifs, la prescription indique la dénomination commune et le dosage de chaque principe actif dans les conditions prévues aux 1º et 2º ci-dessus. L’association de ces différents principes actifs est signalée par l’insertion du signe «+» entre chaque principe actif.Les mentions prévues aux 1º, 2º et 3º figurent dans le répertoire des génériques prévu à l’article R. 5121-5 ainsi que dans la base de données prévue au III de l’article 47 de la loi nº 2000-1257 du 23 décembre 2000 relative au financement de la sécurité sociale.
Article R5125-55 du Code de la santé publique
Pour les LAP certifiés selon un des référentiels élaborés par la HAS :
- en dehors d’homonymie, une prescription en Dénomination Commune ne comporte donc pas de nom de marque ;
- une ligne de prescription en Dénomination Commune comporte une posologie ;
- un LAP certifié doit permettre au prescripteur d’élaborer une ligne de prescription en Dénomination Commune sans jamais avoir à utiliser un nom de marque ;
- un LAP certifié doit permettre au prescripteur d’élaborer une ligne de prescription en Dénomination Commune à partir de la sélection d’une spécialité pharmaceutique.
Ces fonctions ne sont pas exigées dans le cas des Dénominations Communes pour lesquelles les contrôles de sécurité ne sont pas exigés pour la certification.
Voir aussi Prescription en spécialité.
En se référant à cet article de loi écrit pour l’ambulatoire, cette définition ne prend pas en compte la prescription hospitalière qui ne mentionne pas toujours le dosage (pas d’obligation légale ?)

Voir aussi prescription sans nom de marque
Article R5125-55 du CSP : composition d’une prescription en DC
Article L5121-1-2 du CSP : mention obligatoire de la DC
Article L5125-23 du CSP : prescription en DC dans le catalogue des génériques
 
Terme de glossaire publié
Glossaire de la prescription électronique
Dénomination Commune
Ergonomie
Identification du médicament
Posologie
Voie d’administration
Prescription en spécialité
Pour les LAP certifiés selon un des référentiels élaborés par la HAS :
- une ligne de prescription en spécialité comporte au moins un libellé permettant l’identification de la spécialité pharmaceutique et une posologie ;
- un LAP certifié doit permettre au prescripteur d’élaborer une ligne de prescription en spécialité en l’ayant recherchée par son nom ;
- un LAP certifié doit permettre au prescripteur de rechercher une spécialité à partir des principes actifs qui la compose si elle en comporte 3 ou moins.
Voir aussi Prescription en Dénomination Commune.
Voir aussi prescription avec nom de marque
 
Terme de glossaire publié
Certification LAP de médecine ambulatoire
Voie d’administration
Les contrôles de sécurité de la prescription produisent un signal d’information en cas d’incompatibilité physico-chimique spécifique au mélange de médicaments parentéraux ou topiques du traitement en cours. 
Certification LAP de médecine ambulatoire
Voie d’administration
Les contrôles de sécurité de la prescription produisent un signal d’information en cas d’incompatibilité physico-chimique résultant d’un éventuel mélange de traitements parentéraux ou topiques en cours. 
Certification LAP de médecine ambulatoire
Posologie
Médicaments stupéfiants
Voie d’administration
Tous les médicaments prescrits par le praticien figurent sur l’ordonnance imprimée. L’impression respecte l’éventuel caractère bizone de l’ordonnance puis l’ordre des prescriptions choisi par l’utilisateur.
Le LAP imprime une ordonnance précisant la dénomination du médicament, la posologie en unité de prise, le mode et les conditions d’administration pour chaque médicament non soumis à la réglementation des stupéfiants.
Le LAP imprime une ordonnance précisant la dénomination du médicament, la posologie en unité de prise en lettres, le mode et les conditions d’administration pour chaque médicament soumis à la réglementation des stupéfiants.
 
Article R5132-29 CSP
Cas d’usage BdM
Fonction demandée
Cas d’usage LAD officinal
Fonction demandée
Cas d’usage LAP hospitaliers
Fonction demandée
Cas d’usage LAP de ville
Fonction demandée
Cas d’usage LAD de PUI
Fonction demandée
Dénomination Commune
Voie d’administration
Le logiciel doit pouvoir signaler d’éventuelles incompatibilités physico-chimiques entre médicament administrés par la même voie (IV ou topique)En l’absence de codification des zones anatomiques, difficile de savoir quand 2 topiques seront en contact.
Pour les perfusions, seule l’infirmière peut être certaine que 2 perfusions ne sont pas administrées sur la même voie
Certification LAP de médecine ambulatoire Id=63bis
Certification LAD officinal Id=63bis
Certification LAP hospitaliers Id=382
Certification LAP hospitaliers Id=526
Cas d’usage LAP hospitaliers
Fonction demandée
Cas d’usage LAP de ville
Fonction demandée
Posologie
Voie d’administration
Le LAP doit pouvoir produire une ordonnance précisant : la dénomination du médicament, sa posologie en chiffres, son mode et ses conditions d’administration 
Certification LAP de médecine ambulatoire Id=76
Article R5132-3 du CSP
Certification LAP hospitaliers Id=562
Certification LAD officinal
Voie d’administration
Les contrôles de sécurité produisent un signal d’information en cas d’incompatibilité physico-chimique résultant d’un éventuel mélange des traitements médicamenteux dispensés ou présumés d’après la BdM. 
Charte de qualité des BdM
Voie d’administration
Une monographie explique le résultat des contrôles de sécurité en rapport avec les incompatibilités physico-chimiques. 
Indexation des vaccins
Valeur d’un jeu
Voie d’administration
LAIV (Live Attenuated Influenza Vaccine, grippe saisonnière, vaccin grippal vivant atténué administré par voie nasale) 
Indexation des vaccins
Valeur d’un jeu
Voie d’administration
Chol Oral (Choléra) 
Indexation des vaccins
Valeur d’un jeu
Voie d’administration
Ty21a (typhoïde)Vaccin vivant atténué administré par voie orale
Typage des contrôles de sécurité
Voie d’administration
Incompatibilité physico-chimique 
Certification LAP de médecine ambulatoire Id=63bis
Certification LAP hospitaliers Id=382
Certification LAP hospitaliers Id=526
Certification LAD officinal Id=63bis
Charte de qualité des BdM Id=82
Certification des LAD de PUI Id=147
Charte de qualité des BdM
Voie d’administration
Une monographie explique le résultat des contrôles de sécurité en rapport avec les incompatibilités physico-chimiques. 
Voie d’administration
Exemple de médicaments utilisés fréquemment dans des voies d’administration non prévues par l’AMM :
- ACUPAN IM ou IV administré per os sur un sucre
- Vancocyne IV administré per os dans les colite à Clostridium ou mélangée au liquide de dialyse péritonéale dans les péritonites qui compliquent cette pratique
- comprimé de Progestérone pris par voie vaginale
 
Cas d’usage LAP hospitaliers
Fonction demandée
Voie d’administration
Le LAP alerte quand la voie d’administration est contre-indiquée pour le médicament 
FAQ sur la prescription électronique
Voie d’administration
Quel est le niveau d’exigence pour les alertes d’incompatibilité physico-chimique dans les LAP de médecine ambulatoire ?
La rédaction actuelle du critère 44 du référentiel de certification des LAP pour la médecine ambulatoire (exigences techniques de juin 2008) rend acceptable une alerte pour le risque d’incompatibilité physico-chimique reposant sur la seule prescription du médicament et indépendante des autres prescriptions en cours de validité.
 
 
FAQ publiée
Cas d’usage LAP de ville
Fonction demandée
Voie d’administration
Le LAP doit permettre de prescrire une forme galénique par une voie d’administration inhabituelle. En particulier forme pharmaceutique IV prescrite per os. Il peut y avoir une alerte dans ce cas (prescription hors AMM) mais si le prescripteur assume, il ne doit pas y avoir d’ambiguïté sur l’ordonnance 
Certification LAP de médecine ambulatoire
Ergonomie
Voie d’administration
A la fin de la saisie de la prescription :
Une ligne de prescription ne comporte qu’une seule voie d’administration et une seule durée totale.
Une ligne de prescription ne comporte qu’une seule forme pharmaceutique par médicament.
Une ligne de prescription ne comporte qu’un seul dosage ou une seule teneur par principe actif.
 
Test des LAD d’officine
Scénario 1
Voie d’administration
Dispenser la spécialité pharmaceutique PANTESTONE® 40 mg capsule en boîte de 60. Le LAD alerte l’utilisateur de l’absence de la donnée sur le sexe au plus tard lors de la validation de la dispensation.CELEBREX ^ Gammed
Certification LAD officinal Id=7bis
Cas d’usage LAP hospitaliers
Fonction demandée
Cas d’usage LAP de ville
Fonction demandée
Voie d’administration
nefopam (substance active)
Le LAP doit permettre de prescrire un médicament selon une voie d’administration qui n’est pas prévue par l’AMM comme par exemple le (ACUPAN@) sur un sucreACUPAN ^ Gammed
Nefopam ^ Substance_Active
Certification LAP de médecine ambulatoire Id=137
Certification LAP hospitaliers Id=235
Certification LAP de médecine ambulatoire
Voie d’administration
Le LAP permet d’élaborer des lignes de prescription comportant plusieurs médicaments lorsque ceux-ci doivent être administrés dans le même temps, par la même voie d’administration et au même site. 
Glossaire de la prescription électronique
Voie d’administration
Forme pharmaceutique
La forme pharmaceutique (également appelée « forme médicamenteuse » ou « forme galénique ») correspond à la forme sous laquelle le médicament se présente (comprimé, gélule, sirop, collyre, crème, solution injectable, etc.). Elle est spécialement conçue pour la voie d’administration à laquelle le médicament est destiné.
D’après le glossaire de medicament.gouv.fr
 
 
Terme de glossaire publié
Certification LAP de médecine ambulatoire
Champ sans précision
Voie d’administration
Voie d’administration 
Certification LAD officinal
Voie d’administration
Les contrôles de sécurité produisent un signal d’information en cas d’incompatibilité physico-chimique résultant d’un éventuel mélange des traitements médicamenteux dispensés ou présumés d’après la BdM. 
Glossaire de la prescription électronique
Posologie
Voie d’administration
Débit maximal d’administration
Débit maximal d’administration entérale ou parentérale d’un médicament qu’autorise une prescription. Cette grandeur a la dimension d’une quantité de médicament rapportée à une durée.
Les logiciels de soins calculent cette quantité à partir de la posologie.
Les bases de données sur les médicaments publient au moins un seuil haut par médicament de contrôle de sécurité pour ce flux.
 
 
Terme de glossaire publié
Certification LAP hospitaliers
Critère opposable
Voie d’administration
Les contrôles de sécurité de la prescription produisent un signal d’information en cas de prescription de plusieurs médicaments susceptibles de présenter une incompatibilité physico-chimique d’après les données disponibles dans la Base de données sur les Médicaments (BdM). 
Certification LAP hospitaliers
Critère opposable
Voie d’administration
Les contrôles de sécurité de la prescription produisent un signal d’information en cas de prescription de plusieurs médicaments susceptibles de présenter une incompatibilité physico-chimique d’après les données disponibles dans la Base de données sur les Médicaments.Les IPC ne devraient donner lieu à une alerte que si c’est la même voie d’administration. Avec ce cas d’usage, on est fondé à demander que la voie d’administration soit normalisée.
La fonction serait plus utile si elle prenait en compte les composant non médicamenteux (tubulures, dispositifs,...). Pb du bruit dans ce cas
Certification LAP hospitaliers
Critère opposable
Voie d’administration
Les contrôles de sécurité de la prescription produisent un signal d’information en cas de prescription de plusieurs médicaments susceptibles de présenter une incompatibilité physico-chimique d’après les données disponibles dans la Base de données sur les Médicaments (BdM) 
Certification LAP hospitaliers
Critère opposable
Voie d’administration
Les contrôles de sécurité de la prescription produisent un signal d’information en cas de prescription de plusieurs médicaments susceptibles de présenter une incompatibilité physico-chimique d’après les données disponibles dans la Base de données sur les Médicaments (BdM). 
Certification LAP hospitaliers
Critère opposable
Posologie
Voie d’administration
Le LAP permet d’imprimer une ordonnance où figurent tous les médicaments prescrits. L’impression respecte l’éventuel caractère bizone de l’ordonnance puis l’ordre des prescriptions choisi par le prescripteur. L’ordonnance indique au moins la dénomination du médicament, la posologie en unité de prise, le mode, les conditions d’administration et si décidé par le prescripteur, son refus de substitution (critère Certification LAP hospitaliers Id=499) et la mention de prescription hors autorisation de mise sur le marché (critère Certification LAP hospitaliers Id=500). 
Certification LAP hospitaliers
Critère opposable
Posologie
Voie d’administration
Le LAP permet d’imprimer une ordonnance où figurent tous les médicaments prescrits. L’impression respecte l’éventuel bizone de l’ordonnance puis l’ordre des prescriptions choisi par le prescripteur. L’ordonnance indique au moins la dénomination du médicament, la posologie en unité de prise, le mode, les conditions d’administration et si décidé par le prescripteur, son refus de substitution (critère Certification LAP hospitaliers Id=499) et la mention de prescription hors autorisation de mise sur le marché (critère Certification LAP hospitaliers Id=500).L’expression de la posologie doit permettre des prise différentes selon le moment de la journée et une expression des moments de la journée sans intervalle identique entre les prises