Attention ceci est un site
de partage et de réflexion,
les informations qui s’y
trouvent ne sont pas
les références de
la HAS. Les documents
publiés par la HAS
sont en
http://www.has-sante.fr

Site administré par la
Direction de l'Amélioration de la Qualité et de la Sécurité des Soins
information.medicale@has-sante.fr
Version 4.29b  

Connectez-vous pour contribuer !


  Plan du site
  Préférences

Signets
  Analyse d’une application d’informatique médicale
  Signets WikiPE
  Ressources en rapport avec l’intelligence artificielle
  Mode d’emploi de WikiPE
  Glossaire de la prescription électronique
  SAD indexée par médicaments : Influvac_Tetra
  SAD indexée par médicaments : ATB7j
  SAD médicaments XML
  Certification LAP de médecine ambulatoire le 22/09/2016
  Certification des LAD de PUI (document en discussion)

Ressources en relation avec les stupéfiants

   
56 ressources trouvées, 22 ressources affichées

Médicaments stupéfiants
Prescription des médicaments stupéfiants (article R5132-29 du CSP)
 
Médicaments stupéfiants
Orientation des patients
Google veut aider les dépendants aux opioïdes
L’entreprise veut que les 23 millions de toxicomanes concernés aux États-Unis puissent participer à des programmes de sensibilisation.
Siècle Digital le 12 septembre 2019
 
Traçabilité
Médicaments stupéfiants
Document en français
Dispositions légales relatives à la dispensation de médicaments en officine
DSS, novembre 2012
Médicaments stupéfiants
Traçabilité
Document en français
Exigences concernant les Livres-Registres
Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens, octobre 2012
Médicaments stupéfiants
Dénomination Commune
Identification du médicament
Document en français
Note interne du service juridique de la HAS « Est-il possible de prescrire un stupéfiant en dénomination commune ?»
30/3/2012
Aide à la décision médicale
Médicaments stupéfiants
Antibiothérapie
Document en français
Projets de recherche retenus et financés par l’ANSM pour l’année 2016. Certains concernent les LAP (interactions médicamenteuses++) et d’autres l’aide à la décision informatique (antibiotiques notamment)
Santé mentale
Médicaments stupéfiants
Document en anglais
m-Health applications for responding to drug use and associated harms
European monitoring Centre for Drugs and Drugs Addiction, December 2018
Document online
TICpharma le 6/2/2019
NTIC thérapeutique
Médicaments stupéfiants
Information des patients
Réseau social
Document en français
Rapport e-santé et addictions

La mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (Midelca) a sollicité une mission portant sur les bénéfices attendus d’une utilisation de l’e-santé, dans toutes ses composantes, au service des personnes en difficultés avec leur consommation ou leur comportement.

Le rapport remis le 14 mai fait ressortir que l’e-santé est susceptible d’apporter une amélioration du service médical rendu dans la prévention, le repérage, le diagnostic et le traitement des addictions. Il est proposé un plan national dédié à l’e-santé dans le domaine des addictions.
Document online
Hospimédia le 14/5/2019
TICsanté le 14/5/2019
Certification LAP de médecine ambulatoire
Posologie
Médicaments stupéfiants
Tous les médicaments prescrits par le prescripteur figurent sur l’ordonnance imprimée. L’impression respecte l’éventuel caractère bizone de l’ordonnance puis l’ordre des prescriptions choisi par l’utilisateur.
A l’exception des motifs de prescription, les lignes de prescriptions sont reprises in extenso sur l’ordonnance imprimée, y compris les éventuels commentaires.
Pour chaque médicament soumis à la réglementation des stupéfiants, le LAP imprime la posologie en unité de prise après l’avoir traduite en lettres.
 
Article R5132-29 CSP
Certification LAP de médecine ambulatoire
Posologie
Médicaments stupéfiants
Voie d’administration
Tous les médicaments prescrits par le praticien figurent sur l’ordonnance imprimée. L’impression respecte l’éventuel caractère bizone de l’ordonnance puis l’ordre des prescriptions choisi par l’utilisateur.
Le LAP imprime une ordonnance précisant la dénomination du médicament, la posologie en unité de prise, le mode et les conditions d’administration pour chaque médicament non soumis à la réglementation des stupéfiants.
Le LAP imprime une ordonnance précisant la dénomination du médicament, la posologie en unité de prise en lettres, le mode et les conditions d’administration pour chaque médicament soumis à la réglementation des stupéfiants.
 
Article R5132-29 CSP
Cas d’usage LAP hospitaliers
Fonction demandée
Cas d’usage LAP de ville
Fonction demandée
Médicaments stupéfiants
Le LAP doit pouvoir produire une ordonnance précisant : la dénomination du médicament, sa posologie en lettres, son mode et ses conditions d’administration pour les stupéfiants 
Certification LAP de médecine ambulatoire Id=76
Article R5132-29 CSP
Cas d’usage LAP de ville
Fonction demandée
Médicaments stupéfiants
Le LAP doit pouvoir produire une ordonnance précisant : la dénomination du médicament, sa posologie en chiffres (ou en lettres pour les stupéfiants), son mode et ses conditions d’administration 
Certification LAP de médecine ambulatoire Id=76
Cas d’usage LAD officinal
Fonction demandée
Médicaments stupéfiants
Traçabilité
Le LAD doit permettre de retrouver une image (un scan) des ordonnances qui ont justifié la dispensation de stupéfiants 
Modalité de mise en oeuvre de l’agrément des BdM
Dénomination Commune
Médicaments stupéfiants
Les médicaments opiacés sont exclus des prescriptions électroniques en Dénomination Commune pour lesquelles les contrôles de sécurité ne sont pas exigés par les certifications. Les BdM agréées doivent donc permettre les contrôles de sécurité des prescriptions en DC d’opiacé si ces prescriptions ne relèvent pas d’une autre exception. 
Certification LAD officinal
Posologie
Médicaments stupéfiants
Les contrôles de sécurité produisent un signal d’information lorsque la quantité dispensée dépasse la quantité maximale autorisée pour une seule dispensation de la spécialité pharmaceutique d’après la BdM.Quantité maximale délivrée lors d’une seule dispensation. Regroupe plusieurs notions réglementaires :
- « Quantité maximale pour 1 mois de traitement »
- « Quantité maximale pour un épisode aigu »
- « Quantité respectant la dose d’exonération », publiée au JO par substance active
- Fractionnement de la délivrance des stupéfiants (arrêté ministériel)
Arrêté portant exonération à la réglementation des substances vénéneuses
CR V2 agrément BdM 1/7/2013
Fractionnement de la délivrance des stupéfiants d’après Meddispar
Modalité de mise en oeuvre de l’agrément des BdM
Posologie
Médicaments stupéfiants
Les BdM agréées supportant un LAD d’officine doivent publier pour chaque spécialité pharmaceutique la quantité maximale autorisée pour une seule dispensation. 
Modalité de mise en oeuvre de l’agrément des BdM
Dénomination Commune
Médicaments stupéfiants
Les médicaments opiacés sont exclus des prescriptions électroniques en Dénomination Commune pour lesquelles les contrôles de sécurité ne sont pas exigés par les certifications. Les BdM agréées doivent donc permettre les contrôles de sécurité des prescriptions en DC d’opiacé si ces prescriptions ne relèvent pas d’une autre exception. 
Modalité de mise en oeuvre de l’agrément des BdM
Posologie
Médicaments stupéfiants
Les BdM agréées supportant un LAD d’officine doivent publier pour chaque spécialité pharmaceutique la quantité maximale autorisée pour une seule dispensation. 
Certification LAP de médecine ambulatoire
Médicaments stupéfiants
Le LAP permet, à la demande de l’utilisateur, d’imprimer une ordonnance qui ne comporte ni :
- le nom du prescripteur ;
- le prénom du prescripteur ;
- la qualité et, le cas échéant, le titre, ou la spécialité du prescripteur ;
- l’adresse professionnelle du prescripteur, ses coordonnées téléphoniques et son adresse électronique ;
- son identifiant RPPS.
Pour les ordonnances sécurisées
Certification LAD officinal
Posologie
Médicaments stupéfiants
Les contrôles de sécurité produisent un signal d’information lorsque la quantité dispensée dépasse la quantité maximale autorisée pour une seule dispensation de la spécialité pharmaceutique d’après la BdM.Quantité maximale délivrée lors d’une seule dispensation. Regroupe plusieurs notions réglementaires :
- « Quantité maximale pour 1 mois de traitement »
- « Quantité maximale pour un épisode aigu »
- « Quantité respectant la dose d’exonération », publiée au JO par substance active
- Fractionnement de la délivrance des stupéfiants (arrêté ministériel)
Arrêté portant exonération à la réglementation des substances vénéneuses
CR V2 agrément BdM 1/7/2013
Fractionnement de la délivrance des stupéfiants d’après Meddispar
Test v2 des LAP de médecine ambulatoire
Scénario 1
Médicaments stupéfiants
Demander l’impression de l’ordonnance, sans que celle ci ne comporte ni :
- le nom,
- le prénom,
- la qualité et, le cas échéant, le titre, ou la spécialité du prescripteur,
- l’adresse professionnelle du prescripteur, ses coordonnées téléphoniques et son adresse électronique,
- son identifiant RPPS.
 
Certification LAP de médecine ambulatoire Id=130
Cas d’usage LAP de ville
Fonction demandée
Médicaments stupéfiants
Le LAP doit pouvoir imprimer une ordonnance sécurisée pour les médicaments stupéfiants 
Certification LAP de médecine ambulatoire Id=130