Attention ceci est un site
de partage et de réflexion,
les informations qui s’y
trouvent ne sont pas
les références de
la HAS. Les documents
publiés par la HAS
sont en
http://www.has-sante.fr

Site administré par la
Direction de l'Amélioration de la Qualité et de la Sécurité des Soins
information.medicale@has-sante.fr
Version 4.29b  

Connectez-vous pour contribuer !


  Plan du site
  Préférences

Signets
  Analyse d’une application d’informatique médicale
  Signets WikiPE
  Ressources en rapport avec l’intelligence artificielle
  Mode d’emploi de WikiPE
  Glossaire de la prescription électronique
  SAD indexée par médicaments : Influvac_Tetra
  SAD indexée par médicaments : ATB7j
  SAD médicaments XML
  Certification LAP de médecine ambulatoire le 22/09/2016
  Certification des LAD de PUI (document en discussion)

Certification des LAD de PUI (document en discussion) / Sélection : Critères seuls

Cas d’usage LAD de PUI

   

Plan


1. Exigences techniques
    1.1. Sessions des utilisateurs
    1.2. L’information sur le patient
        1.2.1. Identification du patient sans connexion avec le système de gestion administrative
        1.2.2. Les antécédents, les pathologies et l’état physiologique du patient
        1.2.3. Sélection du patient
        1.2.4. L’historique médicamenteux du patient
    1.3. Les interfaces de dispensation
        1.3.1. Exigences générales fonctionnelles
        1.3.2. Critères de sélection des patients lors de l’analyse pharmaceutique
        1.3.3. Les interfaces de l’analyse pharmaceutique
        1.3.4. Les interfaces de délivrance
        1.3.5. Exigences générales d’interopérabilité
    1.4. Contrôles de sécurité et Systèmes d’Aide à la décision indexée par Médicament lors de l’analyse pharmaceutique
        1.4.1. Généralités
        1.4.2. Les contrôles de sécurité de l’analyse pharmaceutique
        1.4.3. Les Systèmes d’Aide à la décision indexée par Médicament (SAM)
    1.5. L’information sur le médicament
        1.5.1. Base de données sur les Médicaments (BdM)
        1.5.2. Livret thérapeutique
        1.5.3. Paramétrage
    1.6. Transparence et responsabilité
    1.7. Retour des utilisateurs sur la pratique de dispensation
2. 2 échecs d’alignement
3. 26 ressources ne sont pas alignées



1. Exigences techniques

NIdCritèresCas d’usage
 

1.1. Sessions des utilisateurs

 
181 Le LAD ne permet une fin de la saisie de l’analyse pharmaceutique qu’à partir de sessions identifiant nominalement l’analyseur de prescription.  
225 Le LAD ne permet une validation de la délivrance qu’à partir de sessions identifiant nominalement le délivreur.  
3126 Le LAD ne permet d’éditer les fonctions du livret thérapeutique qu’à partir de session identifiant nominalement le paramétreur de livret thérapeutique.  

 

 

1.2. L’information sur le patient

 
  1.2.1. Identification du patient sans connexion avec le système de gestion administrative  
  Le LAD doit pouvoir être utilisé sans connexion avec la gestion administrative des patients pour le cas où le système administratif n’est pas fonctionnel et ne permet pas l’admission administrative du patient. 
416 En l’absence d’importation d’une identification utilisable du patient à partir du système de gestion administrative, le LAD permet de saisir une identité du patient, opérationnelle pour toutes les fonctions de ce référentiel se rapportant aux dispensations hospitalières, par saisie des traits identifiants suivants :
- le nom de naissance,
- au moins un prénom,
- la date de naissance,
- et le sexe du patient.
Un professionnel de santé doit pouvoir saisir l’identité du patient dans son logiciel de soins si cela lui est indispensable pour travailler, en particulier en cas d’urgence ou si le réseau informatique ne permet plus d’accéder à la Gestion Administrative des Malades
 
  1.2.2. Les antécédents, les pathologies et l’état physiologique du patient  
  Le LAD est capable d’utiliser les données caractérisant le patient, dans ce chapitre, pour les contrôles de sécurité et les systèmes d’aide à la décision indexés par médicament (SAM)§ (dans le chapitre 1.4).

Dans le présent chapitre, les fonctionnalités exigées se rapportent spécifiquement au LAD d’un établissement donné.
 
529 Le LAD permet de consulter le sexe d’un patient.
 
6248 Lorsque l’information sur le sexe est nécessaire à un contrôle de sécurité et que le LAD ne dispose pas de cette information, il produit un signal d’information pour signifier à l’utilisateur que ce contrôle ne pourra pas être réalisé.  
77 Le LAD permet de consulter le poids de prescription d’un patient.
La date de sa saisie est également consultable.

 
8249 Lorsque le poids de prescription est nécessaire à un contrôle de sécurité, le LAD produit un signal d’information :
-lorsqu’il ne dispose pas de cette donnée ou
-lorsque le dernier poids de prescription du patient est inférieur à 30kg et saisi il y a plus de 3 jours.
 
936 Le LAD permet de consulter la taille d’un patient.
La date de sa saisie est également consultable.
 
10250 Lorsque la taille est nécessaire à un contrôle de sécurité, notamment pour le calcul de la surface corporelle, et que le LAD ne dispose pas de cette information, il produit un signal d’information pour signifier à l’utilisateur que ce contrôle ne pourra pas être réalisé.  
1137 Le LAD permet de consulter le débit de filtration glomérulaire (DFG) estimé d’un patient.
La date de sa saisie est également consultable.
 
12251 Lorsque le débit de filtration glomérulaire (DFG) estimé est nécessaire à un contrôle de sécurité et que le LAD ne dispose pas de cette information, il produit un signal d’information pour signifier à l’utilisateur que ce contrôle ne pourra pas être réalisé.  
131 Si le LAD permet un calcul du débit de filtration glomérulaire (DFG) estimé, la formule utilisée pour ce calcul, la date, la nature, la valeur et les unités de mesure de chacun des paramètres cliniques et biologiques qui ont servi à ce calcul sont consultables par l’utilisateur à partir des interfaces qui affichent ce calcul.  
14146 Le LAD permet de saisir et de consulter les allergies, hypersensibilités, intolérances aux médicaments.  
15288 Le LAD permet de saisir et de consulter les contre-indications aux excipients d’un patient.  
16253 Le LAD permet de consulter une date estimée des dernières règles d’une patiente.
La date de sa saisie est également consultable.
 
17252 Le LAD permet de consulter l’état d’allaitement d’une patiente.
La date de sa saisie est également consultable.
 
18109 Le LAD permet de consulter les états physiopathologiques, les antécédents pathologiques et, pour les patientes, les antécédents obstétricaux. Ces données sont utilisées par le LAD pour effectuer les contrôles de sécurité de la dispensation lorsque ces informations sont codées.  
19110 Lorsque les données caractérisant le patient ne peuvent pas être utilisées par le LAD pour les contrôles de sécurité, par exemple par manque de structuration ou de codification :
- soit le LAD présente de façon clairement différente les informations qui sont utilisées pour les contrôles de sécurité et celles qui ne le sont pas;
- soit le LAD met à disposition de l’utilisateur, une fonction qui lui permet de visualiser clairement, en français, les données caractérisant le patient que la base de données sur les médicaments (BdM) inclut lors des contrôles de sécurité.
 
20165 Les contrôles de sécurité(§1.4.2) et les SAM (§ 1.4.3) utilisent les derniers enregistrements pour les données suivantes :
- poids de prescription (7),
- taille (9),
- débit de filtration glomérulaire (DFG) estimé (11),
- état de grossesse (16),
- état d’allaitement (17) et
- date estimée des dernières règles (16).
 
 
  1.2.3. Sélection du patient  
218 Le LAD permet d’afficher une liste de sélection de patients dont le nom de naissance ou le prénom comprend une suite alphanumérique saisie par l’utilisateur.  
 
  1.2.4. L’historique médicamenteux du patient  
  L’historique médicamenteux est une fonction importante pour réaliser la conciliation médicamenteuse à l’entrée ou à la sortie de l’hôpital. Le LAD doit permettre d’enregistrer et d’afficher dans cet historique, les traitements médicamenteux prescrits, dispensés ou administrés au patient, en ville ou à l’hôpital.

Dans ce présent chapitre, les fonctionnalités exigées sur l’historique médicamenteux se rapportent spécifiquement au LAD d’un établissement donné et pour un patient donné.
 
2230 Le LAD permet la saisie de médicaments formulés en spécialité pharmaceutique dans l’historique médicamenteux.  
23111 Le LAD permet la saisie de médicaments formulés en spécialité virtuelle dans l’historique médicamenteux .  
24254 Le LAD permet la saisie de l’identification du médicament, de façon non structurée, dans l’historique médicamenteux, pour les situations qui ne sont pas traitées dans le critère 22 (formulation en spécialité pharmaceutique) ou le critère 23 (formulation en spécialité virtuelle).  
25228 Pour chaque ligne de traitement de l’historique médicamenteux, le LAD permet de saisir la source d’information.  
26229 Pour chaque ligne de traitement de l’historique médicamenteux, le LAD permet de saisir la nature de la relation qui lie le patient à la personne auprès de qui l’information est recueillie.  
27230 Pour chaque ligne de traitement de l’historique médicamenteux, le LAD permet de saisir une appréciation sur l’observance.  
28232 Dans l’interface de saisie de l’historique médicamenteux, le LAD permet d’enregistrer un commentaire général.  
2931 Le LAD permet d’afficher l’historique médicamenteux selon les exigences du présent chapitre.  
30281 Pour chaque ligne de traitement de l’historique médicamenteux, le LAD permet d’afficher l’auteur et la date de la saisie.  
31282 Pour chaque ligne de traitement de l’historique médicamenteux, le LAD permet d’afficher, le cas échéant :
-La source d’information ;
-La nature de la relation qui lie le patient à la personne auprès de qui l’information est recueillie ;
-Une appréciation de l’observance.
 
32283 Le cas échéant, le LAD permet d’afficher le commentaire général renseigné dans l’interface de saisie de l’historique médicamenteux.  
3327 Pour un patient donné, l’historique médicamenteux comporte au moins toutes les prescriptions antérieures telles qu’elles ont été soumises, lors de l’analyse pharmaceutique.

Le LAD permet d’afficher les interventions pharmaceutiques qui accompagnent la ligne de prescription, le cas échéant.
 
34222 Pour un patient donné, l’historique médicamenteux comporte au moins toutes les dispensations antérieures réalisées à l’aide de ce LAD.  
35233 Lors de l’affichage de l’historique médicamenteux, une ou plusieurs lignes de traitement peuvent être occultées.  
36236 Le LAD permet d’afficher les médicaments de l’historique médicamenteux concernant une période précisée en combinant plusieurs regroupements : un premier regroupement par niveaux de la classification ATC puis un sous-regroupement par spécialité virtuelle.
Cette exigence s’applique pour les médicaments dont l’identification est structurée.
 
37234 Le LAD permet d’afficher la liste de tous les médicaments dispensés selon le Dossier Pharmaceutique.  
38235 Le LAD permet d’importer les données de dispensation issues du Dossier Pharmaceutique afin de les enregistrer dans l’historique médicamenteux.
Les données importées comportent au moins :
- le code identifiant de présentation (CIP),
- le libellé de la présentation,
- la quantité délivrée.
 
39237 Le LAD permet d’activer les contrôles de sécurité précisés dans ce critère sur l’ensemble des médicaments de l’historique médicamenteux, regroupés par spécialité virtuelle et pour une période définie par l’utilisateur.

Cette exigence s’applique aux médicaments dont l’identification est structurée.

Cette exigence s’applique pour les contrôles de sécurité qui signalent un risque lié à :
- l’allaitement,
- la grossesse,
- les interactions médicamenteuses,
- les allergies,
- les antécédents et états physiopathologiques,
- l’âge,
- le sexe.
 
40231 Le LAD permet d’enregistrer des ordonnances scannées.  
41277 Le LAD permet de consulter les ordonnances scannées telles que décrites au critère 40.  

 

 

1.3. Les interfaces de dispensation

 
  1.3.1. Exigences générales fonctionnelles  
42106 Le LAD permet d’afficher, en toutes lettres en français, la signification des icônes, des alertes et des signaux d’information affichés par le LAD ou par la BdM.  
4397 Tout au long du processus de dispensation, l’éventuelle barre de défilement verticale est toujours accessible. Si l’affichage d’une liste dépasse la taille de l’écran, le système l’indique clairement.

Cette exigence s’applique dans le cadre des spécifications techniques définies par le client de la certification.
 
4483 Tout au long du processus de dispensation, une zone active ne peut comporter des barres de défilement verticales imbriquées (à l’exception des menus déroulants).

Cette exigence s’applique dans le cadre des spécifications techniques définies par le client de la certification.
 
4512 Les informations identifiant le patient (nom de naissance, prénom, âge et sexe) et l’unité fonctionnelle d’hébergement sont affichées de façon permanente tout au long des processus de dispensation pour un patient donné. La question de faire apparaitre le numéro de lit comme information affichée en permanence tout au long du processus de délivrance a été évoqué mais non retenue par le GT LAD PUI en raison du risque d’identitovigilance. L’usage du numéro de lit comme élément identifiant n’est pas recommandé. Point confirmé par la mission sécurité patient de la HAS.
4617 Tout au long des processus de dispensation, un zéro précède le séparateur décimal pour les nombres affichés inférieurs à 1.  
4733 Tout au long des processus de dispensation, pour toutes les données numériques affichées, la virgule est utilisée comme séparateur décimal.  
4834 Tout au long des processus de dispensation, chaque nombre est immédiatement suivi de l’unité de mesure qu’il quantifie.
 
4932 Tout au long des processus de dispensation, pour toutes les données numériques affichées, ni la virgule ni le point ne sont utilisés comme séparateur de milliers.  
5075 Sous le paramétrage de certification, le LAD enregistre systématiquement toutes les données que l’utilisateur saisit à propos d’un patient.  
 
  1.3.2. Critères de sélection des patients lors de l’analyse pharmaceutique  
519 Le LAD permet de restreindre la liste de sélection aux patients hébergés sur une ou plusieurs unités fonctionnelles d’hébergement.  
52138 Le LAD permet de restreindre la liste de sélection aux patients qui ont changé d’unité fonctionnelle d’hébergement depuis la dernière analyse pharmaceutique de leurs prescriptions.
Ce filtre intègre aussi les patients qui ont changé d’unité fonctionnelle et dont les prescriptions n’ont jamais fait l’objet d’aucune analyse pharmaceutique.
 
53141 Le LAD permet de restreindre la liste de sélection aux patients dont la prescription a fait l’objet d’un ajout ou d’une modification, depuis la dernière analyse pharmaceutique, sur au moins l’un des éléments suivants :
- un médicament ou son identification,
- la posologie (y compris la durée),
- la date de début de prescription.
 
54139 Le LAD permet de restreindre la liste de sélection aux patients dont la dernière prescription n’a fait l’objet d’aucune analyse pharmaceutique.  
55136 Le LAD permet de restreindre la liste de sélection aux patients dont une des lignes de prescription comporte une intervention pharmaceutique telle que prévue par le critère 65.
 
56153 Le LAD permet de restreindre la liste de sélection aux patients dont le poids de prescription est inférieur ou supérieur à des valeurs définies par l’utilisateur.
 
57255 Le LAD permet de restreindre la liste de sélection aux patients dont l’âge est inférieur ou supérieur à des valeurs définies par l’utilisateur.  
58151 Le LAD permet de restreindre la liste de sélection aux patients dont le débit de filtration glomérulaire (DFG) estimé est inférieur à une valeur précisée par l’utilisateur.  
59142 Le LAD permet de restreindre la liste de sélection aux patients dont la prescription comporte des traitements apportés par le patient.  
60154 Le LAD permet de restreindre la liste de sélection aux patients dont une ligne de prescription comporte une spécialité pharmaceutique précisée.

La liste de choix de cette spécialité peut être restreinte aux médicaments préconisés dans l’établissement (tel que défini au critère 113).
 
61157 Le LAD permet de restreindre la liste de sélection aux patients dont une ligne de prescription comporte une substance active précisée.  
62143 Le LAD permet de restreindre la liste de sélection aux patients dont les lignes de prescription déclenchent un contrôle de sécurité.

Le LAD permet de filtrer cette sélection par type de contrôle de sécurité décrit au chapitre §1.4 «contrôle de sécurité et SAM».
 
6371 Le LAD permet de restreindre la liste de sélection aux patients pour lesquels la condition d’un SAM précisé est satisfaite. Critère à préciser ?  
 
  1.3.3. Les interfaces de l’analyse pharmaceutique  
  Les fonctions décrites dans ce chapitre se rapportent aux activités réalisées par l’analyseur de prescription, relatives à l’analyse pharmaceutique. 
64166 Le LAD permet d’afficher les lignes de prescription.
Chaque ligne de prescription comporte :
- l’identification du (ou des) médicament(s) ;
- la forme galénique du (ou des) médicament(s) ;
- la posologie du (ou des) médicament(s) ;
- la durée de prescription, si elle est renseignée ;
- la voie d’administration ;
- la date de début de traitement,
- l’heure de début de traitement, si elle existe ;
- la date, l’heure et le nom du prescripteur ayant validé la ligne de prescription.
 
65107 Le LAD permet de rédiger une à plusieurs interventions pharmaceutiques en regard d’une ligne de prescription.

 
66170 Le LAD permet de rattacher chaque intervention pharmaceutique à, au moins, une ligne de prescription.  
67168 Pour chaque intervention pharmaceutique, le LAD permet d’enregistrer :
- l’identification du problème,
- la description de l’intervention pharmaceutique,
- le résultat de l’intervention pharmaceutique.
 
68108 Le LAD permet de clôturer une intervention pharmaceutique en regard d’une ligne de prescription.  
69174 Le LAD permet d’afficher si le prescripteur a suivi ou a refusé l’intervention pharmaceutique après sa lecture.  
7079 Le LAD permet à l’analyseur de prescription d’indiquer sa décision de refus de délivrance d’une ou de plusieurs lignes de prescription.  
71272 Le LAD permet d’enregistrer un motif de refus de délivrance. Ce motif est accessible pour tous les utilisateurs.  
72177 Le LAD permet d’afficher l’historique des interventions pharmaceutiques pour un patient donné. Cet historique comporte au moins les interventions pharmaceutiques de l’analyseur de prescription et les réponses du prescripteur.  
73131 Pour chaque ligne de prescription, le LAD permet de préciser la spécialité pharmaceutique de remplacement à délivrer.

 
74298 Le choix de la spécialité pharmaceutique à délivrer par l’analyseur de prescription, en remplacement d’un médicament initialement prescrit, peut se faire via une recherche :
- alphanumérique,
- par substance active,
- par code ATC.

Cette liste de sélection peut être restreinte aux médicaments préconisés dans l’établissement (tel que défini au critère 113).
 
7585 Pour chaque médicament remplacé lors de l’analyse pharmaceutique, le LAD permet d’enregistrer les motifs de remplacement.  
76218 Pour chaque ligne de prescription rédigée sans nom de marque, le LAD permet de préciser la spécialité pharmaceutique à délivrer.

Le choix de cette spécialité peut se faire via une recherche :
- alphanumérique,
- par substance active,
- par code ATC.

Cette liste de sélection peut être restreinte aux médicaments préconisés dans l’établissement (tel que défini au critère 113).
 
 
  1.3.4. Les interfaces de délivrance  
7787 Pour toute délivrance nominative, le LAD enregistre automatiquement :
- le délivreur,
- l’identité du patient à qui les médicaments sont délivrés (nom de naissance, un prénom, date de naissance et sexe),
- l’unité fonctionnelle d’hébergement du patient au moment de la délivrance,
- l’identifiant du médicament tel que décrit par le critère 112,
- le nombre d’unités délivrées.
 
78247 Le LAD permet de tracer le remplacement d’un médicament prescrit par un autre lors de la délivrance. La saisie de cette donnée est structurée.  
7986 Pour chaque médicament remplacé lors de la délivrance, le LAD permet d’enregistrer les motifs de remplacement.  
80243 Le LAD permet de générer un rapport de délivrance sous la forme d’un document qui comporte :
- le nom des médicaments,
- le nombre d’unités délivrées pour chaque médicament,
- un commentaire (délivrance acceptée ou refusée) avec les motifs d’éventuels refus,
- les motifs d’éventuels remplacements.
Ce document est imprimable.
 
81244 Le LAD permet de générer un plan de préparation imprimable pour un patient donné.  
82245 Le LAD permet de générer un plan de préparation imprimable pour tous les patients d’une unité fonctionnelle d’hébergement donnée.  
83246 En cas de refus de délivrance d’un médicament par l’analyseur de prescription, le LAD affiche sur le plan de cueillette, destiné au délivreur, l’information de refus au regard du médicament concerné.  
 
  1.3.5. Exigences générales d’interopérabilité  
843000 Le LAD est conforme à un schéma d’interopérabilité précisé durant toute la durée de validité du certificat.  

 

 

1.4. Contrôles de sécurité et Systèmes d’Aide à la décision indexée par Médicament lors de l’analyse pharmaceutique

 
  1.4.1. Généralités  
8548 Le LAD met à disposition de tous les utilisateurs une fonction qui permet d’activer ponctuellement tous les contrôles de sécurité et tous les Systèmes d’Aide à la décision indexée par Médicament décrits dans ce référentiel quel que soit le paramétrage du logiciel.  
8642 Sous le paramétrage de certification, une alerte ne peut pas remplacer un signal d’information pour les exigences fonctionnelles du chapitre §1.4  
 
  1.4.2. Les contrôles de sécurité de l’analyse pharmaceutique  
  Chaque contrôle de sécurité décrit dans ce présent chapitre tente de limiter un risque iatrogène. Ces contrôles de sécurité sont fondés sur les ressources fournies par la base de données sur les médicaments (BdM) au regard du risque et de la situation clinique. 
8749 Pour les produits de santé qui ne peuvent être contrôlées par le LAD du point de vue de la sécurité, par exemple en raison de l’absence de codification :
- soit le LAD présente de façon clairement différente les produits qui font l’objet des contrôles de sécurité et ceux qui ne le font pas
- soit le LAD met à disposition de l’utilisateur, au plus tard lors de la validation de la dispensation et de l’analyse pharmaceutique, une fonction qui lui permet de visualiser clairement, en français, les produits que la base de données sur les médicaments (BdM) inclut lors des contrôles de sécurité.
 
8841 Les contrôles de sécurité produisent un signal d’information en cas d’interaction médicamenteuse sur l’ensemble des prescriptions en cours.
Le LAD donne accès au(x) mécanisme(s) biologique(s), à la conduite à tenir et aux niveaux de sévérité.
 
8950 Les contrôles de sécurité produisent un signal d’information en cas de redondance de substance(s) active(s) sur l’ensemble des prescriptions en cours, à l’exception des solutés de perfusion.  
90147 Les contrôles de sécurité produisent un signal d’information en cas d’incompatibilité physico-chimique résultant d’un mélange de médicaments parmi les prescriptions en cours.  
9151 Les contrôles de sécurité produisent un signal d’information si, parmi les prescriptions en cours, un médicament expose le patient à un risque particulier en raison de son âge.  
92211 Les contrôles de sécurité produisent un signal d’information si, parmi les prescriptions en cours, un médicament expose le patient à un risque particulier en raison de son sexe.  
93212 Les contrôles de sécurité produisent un signal d’information si, parmi les prescriptions en cours, un médicament expose le patient à un risque particulier en raison de ses antécédents ou de ses états physiopathologiques.  
94214 Les contrôles de sécurité produisent un signal d’information si, parmi les prescriptions en cours, un médicament expose la patiente à un risque particulier en raison de son état de grossesse estimé (critère 16).  
95216 Les contrôles de sécurité produisent un signal d’information si, parmi les prescriptions en cours, un médicament expose la patiente à un risque particulier en raison de son état d’allaitement.  
9652 Dans le cas d’une femme ou d’un homme en âge de procréer, les contrôles de sécurité produisent un signal d’information si, parmi les prescriptions en cours, un médicament expose le ou la patient(e) à un risque particulier en cas de procréation.  
9753 Les contrôles de sécurité de la prescription produisent un signal d’information si, parmi les prescriptions en cours, un médicament expose le patient à un risque d’allergie, d’hypersensibilité ou d’intolérance ou de contre-indications aux excipients.  
9854 Les contrôles de sécurité produisent un signal d’information si, parmi les prescriptions en cours, la posologie d’un médicament induit une quantité maximale prescrite pour 24 heures supérieure à la quantité maximale seuil pour 24 heures, la plus importante, publiée dans la BdM.
Ce contrôle prend en compte le poids de prescription, l’âge, la taille et le débit de la filtration glomérulaire estimé.
 
9956 Les contrôles de sécurité produisent un signal d’information si, parmi les prescriptions en cours, la posologie d’un médicament induit une quantité maximale par prise supérieure à la quantité maximale par prise la plus importante publiée par la BdM pour ce médicament.
Ce contrôle prend en compte le poids de prescription et le débit de filtration glomérulaire (DFG) estimé.
 
10055 Les contrôles de sécurité produisent un signal d’information si, parmi les prescriptions en cours, la posologie d’un médicament induit un intervalle entre deux prises plus court que l’intervalle minimal entre deux prises publié par la BdM pour ce médicament.
Ce contrôle prend en compte le débit de filtration glomérulaire (DFG) estimé.
 
10161 Les contrôles de sécurité produisent un signal d’information lorsque, pour une ligne de prescription, la durée de traitement est supérieure à la durée la plus longue publiée par la BdM pour ce médicament.
Ce contrôle n’est obligatoire que lorsque la BdM comporte une durée maximale de traitement pour toutes les indications de la spécialité pharmaceutique.
Si la durée de prescription n’est pas renseignée, ce contrôle est opéré en considérant une prescription pour un an.
 
102217 Les contrôles de sécurité produisent un signal d’information lorsque, pour une ligne de prescription, la durée de traitement est inférieure à la durée la plus courte publiée par la BdM pour ce médicament.
Ce contrôle n’est obligatoire que lorsque la BdM comporte une durée minimale de traitement pour toutes les indications de la spécialité pharmaceutique.
 
10357 Les contrôles de sécurité produisent un signal d’information si, parmi les prescriptions en cours, un médicament est soumis à une réglementation spécifique selon la BdM.  
 
  1.4.3. Les Systèmes d’Aide à la décision indexée par Médicament (SAM)  
  Le LAD permet l’utilisation d’un Système d’Aide à la décision indexée par Médicament (SAM) référencé par la HAS.

 
10466 Si la condition du Système d’Aide à la décision indexée par Médicament (SAM) est réalisée, le LAD produit un signal d’information et met à disposition de l’utilisateur le message du SAM (critère 105) au plus tard lors de la validation de l’analyse pharmaceutique.  
10570 L’affichage du message du Système d’Aide à la décision par Médicament (SAM) :
- Doit être associé au logo fourni par le SAM ;
- Doit respecter la mise en forme « gras » ou « italique » de certaines parties du message ;
- Doit conserver le caractère actif du ou des lien(s) hypertexte(s) du message en permettant l’ouverture de la page référencée dans une fenêtre séparée du LAD, sans inclusion dans un cadre ou une application autre que le navigateur par défaut ;
- Doit être réalisée dans une zone dédiée afin que le message du SAM ne puisse pas être confondu avec d’autres contenus.
 
10665 Le LAD permet de bloquer un Système d’Aide à la décision indexée par Médicament (SAM).
Dans ce cas :
- Ce paramétrage est spécifique du SAM ;
- Ce paramétrage est attaché à une ou plusieurs unités fonctionnelles (UF) d’hébergement d’un établissement ;
- Le blocage empêche la manifestation décrite au critère 104 ;
- Le blocage n’empêche pas la manifestation décrite au critère 85.
 
10769 Pour un séjour de patient précisé, le LAD permet de paramétrer l’absence de récurrence du message d’un Système d’Aide à la décision par Médicament (SAM) donné.
Ce paramétrage est attaché à un utilisateur donné.
 

 

 

1.5. L’information sur le médicament

 
  1.5.1. Base de données sur les Médicaments (BdM)  
10874 Si le LAD ne parvient pas à effectuer la connexion avec la BdM qui le supporte, pour une des fonctions énoncées dans ce référentiel, une alerte en avertit l’utilisateur.  
10923 Le LAD met à disposition de tous les utilisateurs la totalité de l’information sur le médicament exigée par le présent référentiel et qui est proposée par une base de données sur les médicaments (BdM) agréée par la HAS.  
110291 Les informations mises à disposition par la BdM et celles ayant une autre origine sont clairement différenciées.  
 
  1.5.2. Livret thérapeutique  
  Dans ce présent chapitre, les fonctionnalités exigées se rapportent spécifiquement au LAD d’un établissement donné.

Toutes les fonctions décrites dans ce chapitre livret ne sont disponibles que pour l’utilisateur ayant une session en tant que «paramétreur de livret».
 
111208 Le LAD permet à tous les utilisateurs de consulter la totalité de l’information du livret thérapeutique exigée par le présent référentiel. Cette information est différenciée de celle ayant une autre origine.  
11292 Le LAD permet d’enregistrer au livret thérapeutique l’identification des médicaments. L’identification comporte obligatoirement au moins un code identifiant, la qualification de la nomenclature utilisée et un libellé en français. Le LAD permet au moins l’utilisation des nomenclatures CIP et UCD.  
113207 Le LAD permet de paramétrer au livret thérapeutique que l’utilisation d’un médicament est préconisée dans l’établissement.  
114204 Le LAD permet de paramétrer au livret thérapeutique des informations sur un médicament qui ne figure pas sur la liste des médicaments préconisés par l’établissement.  
115132 Le LAD permet d’afficher une liste de sélection de médicaments dont les libellés comprennent une suite alphanumérique saisie par l’utilisateur.

Cette liste de sélection peut être restreinte aux médicaments préconisés dans l’établissement (tel que défini au critère 113)
 
116267 Le LAD permet d’afficher une liste de sélection de médicaments correspondant à une substance active.

Cette liste de sélection peut être restreinte aux médicaments préconisés dans l’établissement (tel que défini au critère 113)
 
117268 Le LAD permet d’afficher une liste de sélection de médicaments correspondant aux différents niveaux de la classification ATC.

Cette liste de sélection peut être restreinte aux médicaments préconisés dans l’établissement (tel que défini au critère 113)
 
11878 Le LAD permet de paramétrer au livret thérapeutique la saisie d’informations en texte libre pour tout médicament préconisé (tel que prévue au critère 113).  
119159 Le LAD permet de paramétrer au livret thérapeutique qu’une indication thérapeutique doit être nécessairement renseignée pour une spécialité pharmaceutique donnée.  
120205 Le LAD permet de paramétrer au livret thérapeutique que la durée de prescription est obligatoire pour un médicament donné.  
121182 Pour un médicament donné, le LAD permet d’importer ou de saisir au livret thérapeutique les prix suivants :
- Le prix estimatif des UCD. Ce prix est estimé à partir du prix public toutes taxes comprises (PPTTC) ;
- Un prix spécifique à l’établissement.
 
122238 Le LAD permet de paramétrer au livret thérapeutique les conditions particulières de stockage pour un médicament.

Cette donnée est lisible par les utilisateurs du LAD.
 
123239 Le LAD permet de paramétrer au livret thérapeutique l’attribution d’un lieu de stockage pour chaque médicament.

Cette donnée est lisible par les utilisateurs du LAD.
 
 
  1.5.3. Paramétrage  
124240 Le LAD permet de paramétrer qu’un médicament est à délivrance nominative (puisse être délivré à un patient identifié nominativement).  
125202 Le LAD permet de paramétrer des indications thérapeutiques en regard d’une spécialité pharmaceutique.  
126241 Le LAD permet de paramétrer les unités fonctionnelles d’hébergement pour lesquelles la délivrance des médicaments est réalisée de façon nominative pour tous les patients.  

 

 

1.6. Transparence et responsabilité

 
12796 Le LAD n’affiche aucune publicité.  
12898 S’il met à disposition de l’utilisateur des aides à la décision, le LAD met aussi à disposition les explications complètes et transparentes sur les sources et méthodes utilisées pour leur élaboration ainsi que le (ou les) auteur(s) responsable(s) de cette élaboration.  
12999 Le LAD permet d’afficher un document imprimable par tout utilisateur qui énonce en français :
- l’identité du client de la certification
- une adresse physique du client de la certification
- les liens (en particulier capitalistiques, commerciaux, juridiques) et les modalités d’éventuels partenariats du client de la certification avec d’autres structures (professionnelles, industrielles, commerciales ou associatives) actives dans le domaine de la santé. En l’absence de tels liens, ce document déclare l’absence de lien du client de la certification avec toute autre structure active dans le domaine de la santé
- la date de mise à jour du document.
 
130297 Le LAD permet d’afficher un document imprimable par tout utilisateur qui comporte les items suivants clairement séparés :
- L’identité du client de la certification telle que mentionnée dans le document décrit au critère 129.
- Le nom et la version du LAD. Toute modification du code compilé d’un programme constitutif du LAD est accompagnée d’une modification incrémentale de l’identifiant de version.
- L’éditeur, le nom et la version de la BdM.
- La référence du cahier des charges du Dossier Pharmaceutique pour lequel le LAD est compatible.
- La date de mise à jour du document.
 
131149 Le LAD permet d’afficher un document imprimable par tout utilisateur qui rappelle :
- L’identité du client de la certification telle que mentionnée dans le document décrit au critère 129 ;
- L’énoncé des critères §XX,XX,XX du présent référentiel;
- L’engagement au respect de ces critères ;
- La date de mise à jour du document.
 

 

 

1.7. Retour des utilisateurs sur la pratique de dispensation

 
13280 Le LAD met à disposition des utilisateurs un lien web vers le formulaire de signalement de pharmacovigilance. Ce lien est paramétrable. Par défaut, ce lien est celui que propose l’ANSM sur son site pour la déclaration d’effets indésirables.  
13364 Le LAD met à disposition des utilisateurs un lien web vers le formulaire de signalement de vigilances liées aux logiciels. Ce lien est paramétrable. Par défaut, ce lien est celui que propose l’ANSM sur son site pour la déclaration de matériovigilance.  
134101 Le LAD permet de rechercher les patients pour qui un médicament, une substance active ou une classe ATC ou un regroupement par niveau de classes ATC ont été dispensés sur une période précisée.  
135262 Le LAD permet d’afficher et d’exporter au format texte (CSV), pour une période définie, un tableau comprenant, pour chaque UCD, la quantité d’unité délivrée.  
136264 Le LAD permet d’afficher et d’exporter au format texte (CSV), pour une période définie, un tableau comprenant, pour chaque UCD, la valeur cumulée des délivrances en euros.  
137265 Le LAD permet d’afficher, pour une période définie, le nombre de lignes de prescription analysées.  
138266 Le LAD permet d’afficher et d’exporter au format texte (CSV), pour une période définie, un tableau comprenant la liste des patients traités pour une (UCD) donnée.  
139263 Le LAD permet d’afficher et d’exporter au format texte (CSV), pour une période définie, un tableau comprenant la liste des patients traités pour une classe thérapeutique précisée (par un des niveaux de la classe ATC).
 


2. 2 échecs d’alignement

Famille « Exigence_LADPUI Id=135 »
Cas d’usage LAD de PUI
Fonction demandée
Antibiothérapie
Je voudrai voir toutes les prescriptions qui comportent un antibiotique
Famille « Exigence_LADPUI Id=127 »
Cas d’usage LAD de PUI
Fonction demandée
Identification du médicament
Habilitation informatique
Le pharmacien souhaite faire des contrôles de cohérence entre le thésaurus de protocoles et le livret thérapeutique. Par ex. en cas de changement de marché, [MOPRAL par INIPOMP]. MOPRAL figurant dans des protocoles, la personne qui administre les protocoles souhaite identifier les protocoles comportant le MOPRAL
Mise à jour des protocoles suite à un changement de marché


3. 26 ressources ne sont pas alignées

Cas d’usage LAD de PUI
Fonction demandée
Suggestion de création du critère permettant de déclarer directement auprès de l’organisme certificateur (OC) via le LAD.
Ce critère n’est pas retenu car l’OC risque de recevoir de nombreuses déclarations hors périmètre.
En effet, l’OC a pour seule mission le contrôle de conformité des LAD aux critères de la certification. Or les causes de dysfonctionnement d’un LAD sont multiples dans un établissement (formation insuffisante des utilisateurs, problème réseau, panne informatique, problème de paramétrage local…).
En outre, toute instruction de dossier par l’OC aboutira à une facturation à l’éditeur de LAD.
Cas d’usage LAD de PUI
Fonction dangereuse
Identification du médicament
Ergonomie
Le logiciel permet de modifier le libellé d’un médicament de la BdM. Situation où les paramétreurs de livret signalent la nécessité de modifier des libellés de produits de santé :

- le libellé du CIS (ANSM) n’est pas adapté à l’environnement informatique (trop long, pas discriminant sur un nombre réduit de caractère...) ;

- le libellé ne répond pas au besoin métier local. Par exemple : l’IDE doit pouvoir lire un libellé dans le plan de soins identique à celui du conditionnement disponible et celui-ci n’est pas le libellé ANSM.

Il ne semble donc pas souhaitable d’interdire ce paramétrage. Il semble difficile de préconiser un libellé plutôt qu’un autre. Il n’y a donc pas de critère sur l’interdiction de modifier les libellés de médicament dans les certification des LAP ou des LAD.
Cas d’usage LAP hospitaliers
Fonction non évaluée
Cas d’usage LAD de PUI
Fonction non évaluée
Identification du médicament
Le logiciel doit permettre de prescrire/gérer des médicaments qui ne sont pas dans la Base de données des Médicaments :
- médicaments qui ne sont pas encore dans la BdM car trop récent ou BdM pas mise à jour
- produits à statut particulier : ATU individuelle,...
- médicaments étrangers
- produits utilisés pour la recherche
- préparation magistrale de la PUI de l’établissement
Cas d’usage LAD de PUI
Fonction demandée
M. Pharm, pharmacien, souhaite effectuer l’analyse pharmaceutique des patients présents dans l’UF 001.
Les patients (nom, prénom) apparaissent par défaut par ordre alphabétique.
Il filtre ceux pour lesquels le LAD a détecté une contre indication majeure dans les lignes de prescription.
En sélectionnant un des patients de la liste, il prend connaissance des lignes de prescriptions, et suggère une modification au prescripteur.
Cas d’usage LAP de ville
Fonction demandée
Cas d’usage LAP hospitaliers
Fonction demandée
Cas d’usage LAD officinal
Fonction demandée
Cas d’usage LAD de PUI
Fonction demandée
Secret médical
Coordination des soins
Habilitation informatique
Le logiciel donne accès à l’intégralité des informations :
- du dossier des patients pris en charge (au moins de l’unité de soins dans l’établissement)
- sur les médicaments, issues de la BdM ou de paramétrages ou de protocoles de service ou d’établissement,...
- sur les aides à la décision et les indicateurs calculés automatiquement.
Il est de la responsabilité de l’organisation de soin (hôpital, EHPAD, pharmacie,...) de restreindre ces droits et de se procurer un logiciel qui lui permet de gérer sa politique d’accès à ces informations.
Cas d’usage LAD officinal
Fonction demandée
Cas d’usage LAD de PUI
Fonction demandée
Conciliation
Coordination des soins
Le logiciel doit être capable de signaler que l’information sur le traitement du patient provient de sources différentes :
- information déjà générée par le logiciel lui même lors d’une prescription ou d’une dispensation précédente
- information lue dans un entrepôt de données externe au logiciel (DMP, Dossier Pharmaceutique,...)
- éventuellement information saisie par le patient lui-même par exemple via une app de smartphone.
Cas d’usage BdM
Fonction demandée
Cas d’usage LAP de ville
Fonction demandée
Cas d’usage LAP hospitaliers
Fonction demandée
Cas d’usage LAD officinal
Fonction demandée
Cas d’usage LAD de PUI
Fonction demandée
Le logiciel doit-il désactiver l’accès à la Base de données sur les Médicaments et le signaler quand celle-ci est trop ancienne ou plutôt informer l’utilisateur que la Base de données sur les Médicaments est obsolète et que, par conséquent, les contrôles de sécurité risquent d’être obsolètes ?
Cas d’usage BdM
Fonction demandée
Cas d’usage LAP de ville
Fonction demandée
Cas d’usage LAP hospitaliers
Fonction demandée
Cas d’usage LAD officinal
Fonction demandée
Cas d’usage LAD de PUI
Fonction demandée
Transparence et publicité
Le choix des médicaments dans une liste, leur position dans la liste, leur typographie ou tout autre signe distinctif ou traitement particulier, ne doivent pas être influencés par des considérations promotionnelles
Cas d’usage BdM
Fonction demandée
Cas d’usage LAP de ville
Fonction demandée
Cas d’usage LAP hospitaliers
Fonction demandée
Cas d’usage LAD officinal
Fonction demandée
Cas d’usage LAD de PUI
Fonction demandée
Ergonomie
Le logiciel doit fournir immédiatement la signification des icones et acronymes utilisés (par des bulles explicatives, par exemple)
Cas d’usage BdM
Fonction demandée
Cas d’usage LAP de ville
Fonction demandée
Cas d’usage LAP hospitaliers
Fonction demandée
Cas d’usage LAD officinal
Fonction demandée
Cas d’usage LAD de PUI
Fonction demandée
Interopérabilité sémantique
Coordination des soins
Le logiciel devrait pouvoir avertir l’utilisateur sur les risques éventuels d’allergies croisées.
Alerte pour contre-indication absolue, pour allergie à l’amoxicilline du fait d’une allergie à une céphalosporine
Cas d’usage BdM
Fonction demandée
Cas d’usage LAD officinal
Fonction demandée
Cas d’usage LAP hospitaliers
Fonction demandée
Cas d’usage LAP de ville
Fonction demandée
Cas d’usage LAD de PUI
Fonction demandée
Ergonomie
Habilitation informatique
Paramétrage
Le logiciel peut informer le professionnel de santé mais il ne doit probablement jamais le bloquer. Danger pour les situations imprévues par l’éditeur ou l’auteur du paramétrage. Le logiciel n’est qu’un outil et le professionnel de santé reste seul responsable de ses décisions.
Le service juridique de la HAS conseille aussi fortement de ne pas provoquer de blocage logiciel infranchissable. En cas d’accident, la présence d’un tel blocage peut transférer tout ou partie de la responsabilité du professionnel de santé vers le ou les responsables du blocage logiciel.
Le logiciel doit permettre d’authentifier le professionnel de santé, l’informer, éventuellement l’avertir, lui demander confirmation, tracer ses décisions,... mais probablement pas restreindre sa possibilité ultime de décision
Cas d’usage LAD officinal
Fonction demandée
Cas d’usage LAP hospitaliers
Fonction demandée
Cas d’usage LAP de ville
Fonction demandée
Cas d’usage LAD de PUI
Fonction demandée
Ergonomie
Sécurité informatique
Services associés au logiciel
Le logiciel est accompagné d’un mode d’emploi ou d’une aide en ligne
Cas d’usage BdM
Fonction demandée
Cas d’usage LAD officinal
Fonction demandée
Cas d’usage LAP hospitaliers
Fonction demandée
Cas d’usage LAP de ville
Fonction demandée
Cas d’usage LAD de PUI
Fonction demandée
Transparence et publicité
Le logiciel doit indiquer les sources d’informations utilisées les contrôles de sécurité
Cas d’usage BdM
Fonction demandée
Cas d’usage LAD officinal
Fonction demandée
Cas d’usage LAP hospitaliers
Fonction demandée
Cas d’usage LAP de ville
Fonction demandée
Cas d’usage LAD de PUI
Fonction demandée
Dénomination Commune
Voie d’administration
Le logiciel doit pouvoir signaler d’éventuelles incompatibilités physico-chimiques entre médicament administrés par la même voie (IV ou topique)
Cas d’usage BdM
Fonction demandée
Cas d’usage LAD officinal
Fonction demandée
Cas d’usage LAP hospitaliers
Fonction demandée
Cas d’usage LAP de ville
Fonction demandée
Cas d’usage LAD de PUI
Fonction demandée
Dénomination Commune
Posologie
Le logiciel doit pouvoir détecter et alerter en cas de posologie se situant à l’extérieur des posologies usuelles prévues par le RCP. Il doit en outre alerter quand la posogie est supérieure à la posologie maximale.
Une posologie maximale peut au moins se définir par :
- la posologie maximale par 24 heures
- la posologie maximale par prise, si l’administration est discontinue (par exemple la posologie maximale par injection IM, la posologie maximale d’une perfusion ponctuelle, la posologie maximale de la prise de comprimé du matin,...)
- l’intervalle minimal entre 2 prise si l’administration est discontinue
- la posologie maximale cumulée tout au long de la vie ou sur une longue période (anthracyclines, amiodarone,...)
- le débit maximal si l’administration se fait par perfusion intraveineuse.
Les RCP fournissent quelques posologies maximales exprimées le plus souvent en fraction d’unité de prise (comprimé ou ampoule) de spécialité médicamenteuse alors qu’on a besoin de posologies maximales exprimées en unités internationales (g, mg,...) de substances actives
Cas d’usage BdM
Fonction demandée
Cas d’usage LAD officinal
Fonction demandée
Cas d’usage LAP hospitaliers
Fonction demandée
Cas d’usage LAP de ville
Fonction demandée
Cas d’usage LAD de PUI
Fonction demandée
Dénomination Commune
Le logiciel doit être capable de détecter et d’alerter le professionnel de santé en cas de redondance thérapeutique (si présence de 2 médicaments de même principe actif)
Cas d’usage BdM
Fonction demandée
Cas d’usage LAD officinal
Fonction demandée
Cas d’usage LAP hospitaliers
Fonction demandée
Cas d’usage LAP de ville
Fonction demandée
Cas d’usage LAD de PUI
Fonction demandée
Dénomination Commune
Aide à la décision médicale
Le logiciel doit être capable de détecter et d’alerter le professionnel de santé sur les interactions potentielles au sein d’une ordonnance ou avec d’autres traitements en cours et leurs niveaux de sévérité. Si l’utilisateur le souhaite, il doit également avoir accès au mécanisme et à la conduite à tenir, argumentaire disponible dans le Thésaurus des interactions de l’ANSM.On n’attend que des interactions médicamenteuses et non alimentaires ou autre.
Cas d’usage BdM
Fonction demandée
Cas d’usage LAD officinal
Fonction demandée
Cas d’usage LAP hospitaliers
Fonction demandée
Cas d’usage LAP de ville
Fonction demandée
Cas d’usage LAD de PUI
Fonction demandée
Développement informatique
Coordination des soins
Identification du médicament
Services associés au logiciel
Les évolutions du logiciel n’empêchent pas d’utiliser les données saisies antérieurement
Cas d’usage BdM
Fonction demandée
Cas d’usage LAD officinal
Fonction demandée
Cas d’usage LAP hospitaliers
Fonction demandée
Cas d’usage LAP de ville
Fonction demandée
Cas d’usage LAD de PUI
Fonction demandée
Ergonomie
Paramétrage
Le classement par défaut des médicaments à l’intérieur d’une liste doit pouvoir être configuré par l’utilisateur.
Il doit pouvoir enregistrer le choix de son mode de tri
Cas d’usage BdM
Fonction demandée
Cas d’usage LAD officinal
Fonction demandée
Cas d’usage LAP hospitaliers
Fonction demandée
Cas d’usage LAP de ville
Fonction demandée
Cas d’usage LAD de PUI
Fonction demandée
Dénomination Commune
Coordination des soins
Ergonomie
Habilitation informatique
Identification du médicament
Le logiciel doit pouvoir proposer une fonctionnalité de recherche des patients chez lesquels un médicament ou une substance active ou un groupe de médicaments a été utilisé.
Un groupe de médicaments peut correspondre à une classe thérapeutique
Cas d’usage LAD officinal
Fonction demandée
Cas d’usage LAD de PUI
Fonction demandée
Habilitation informatique
Traçabilité
Les dispensations des produits listés sont enregistrées (« registre des ordonnances dispensées » ou « ordonnancier »). Les utilisateurs autorisés peuvent effectuer des requêtes sur ces enregistrements, au moins celles exigées par le code de la santé publique et le code de la sécurité sociale.
Cas d’usage LAD officinal
Fonction demandée
Cas d’usage LAP hospitaliers
Fonction non évaluée
Cas d’usage LAP de ville
Fonction demandée
Cas d’usage LAD de PUI
Fonction demandée
Ergonomie
Habilitation informatique
Indépendamment de tout paramétrage, n’importe quel utilisateur doit pouvoir déclencher tous les contrôles de sécurité du logiciel.
Cas d’usage LAD officinal
Fonction demandée
Cas d’usage LAP hospitaliers
Fonction demandée
Cas d’usage LAD de PUI
Fonction demandée
Habilitation informatique
L’administrateur du logiciel doit pouvoir alerter les utilisateurs d’un risque ou d’un coût particulier concernant un produit de santé identifié
Cas d’usage BdM
Fonction non évaluée
Cas d’usage LAD officinal
Fonction non évaluée
Cas d’usage LAP hospitaliers
Fonction non évaluée
Cas d’usage LAP de ville
Fonction non évaluée
Cas d’usage LAD de PUI
Fonction non évaluée
Interopérabilité sémantique
Dénomination Commune
Coordination des soins
Identification du médicament
L’enregistrement de l’allergie à un médicament peut utiliser :
- un code représentant la substance mais, cliniquement, il est rare que la manifestation clinique soit rattachable sans ambiguïté à une substance. De plus, il n’est pas certain qu’un code CAS soit disponible pour tous les excipients à effet notoire
- un code représentant la spécialité pharmaceutique. En cas d’arrêt de commercialisation, après 5 ans, cette spécialité ne sera plus forcément prise en compte par la BdM qui supportera les contrôles de sécurité. Il y un risque que l’allergie ne soit pas signalée en cas de nouvelle utilisation
Cas d’usage LAD officinal
Fonction remarquable
Cas d’usage LAP hospitaliers
Fonction remarquable
Cas d’usage LAP de ville
Fonction remarquable
Cas d’usage LAD de PUI
Fonction remarquable
Coordination des soins
Ergonomie
Habilitation informatique
Les audits de certification prévus par la HAS exigent la démonstration que les logiciels sont capables d’effectuer les contrôles de sécurité avec une sensibilité maximale. Une telle configuration génère beaucoup de « bruit » dans la pratique courante. La HAS n’exige pas que les utilisateurs subissent tous ces contrôles dans leur pratique quotidienne. La littérature conseille de régler les contrôles avec un objectif de fréquence de manifestation de 15%, pour éviter une saturation (=> arrêt de la lecture des contrôles par l’utilisateur). Nous conseillons de concevoir les logiciels pour permettre un réglage de la sensibilité des contrôles pour une fréquence de manifestation qui approche 15%. Ces 15% dépendent de l’expérience et la nature de la pratique professionnelle.

La nature des contrôles de sécurité et leurs seuils devraient pouvoir être paramétrés selon le profil des patients, la gestion des risques de l’établissement et les objectifs thérapeutiques :
- manifestation des contrôles de dopage seulement pour les sportifs pratiquant la compétition
- pas de manifestation des contrôles de sécurité pour la conduite des véhicules en pédiatrie ou en long séjour
- pas de manifestation de la détection d’une interaction médicamenteuse « à prendre en compte » en psychiatrie ou en soins palliatifs
- pas de manifestation d’un contrôle de sécurité lors du renouvellement d’une ordonnance ou d’une dispensation alors qu’il avait été précédemment outrepassé.

Probablement intéressant de pouvoir paramétrer les manifestation des contrôles de sécurité par :
- UF à l’hôpital ou type d’activité en ville (HAD, palliatifs, soins intensifs, addictions,...)
- par spécialité médicale, par corps de métier (médecin, pharmacien, infirmière)
- par niveau de qualification (senior, interne,...)
- par médicament ou par classe de médicaments, selon le profil d’activité de l’établissement (chimiothérapie, posologies pédiatriques,...)
- par objectif thérapeutique (soins palliatifs)
- par pathologie (exclusion des contrôles en rapport avec l’insuffisance rénale pour les UF d’hémodialyse) ou par profil de patient (enfants, toxicomane,...).

Un contrôle de sécurité qui se manifeste par un signal est moins perturbant que s’il se manifeste par une alerte.

Constituent probablement une aide à un paramétrage plus spécifique des contrôles de sécurité :
- une fonction permettant à tous les utilisateurs d’activer ponctuellement tous les contrôles de sécurité
- un catalogue de manifestation des contrôles de sécurité et de leur influence sur les utilisateurs.
Cas d’usage BdM
Fonction demandée
Cas d’usage LAD officinal
Fonction demandée
Cas d’usage LAD de PUI
Fonction demandée
Cas d’usage LAP hospitaliers
Fonction demandée
Cas d’usage LAP de ville
Fonction demandée
Développement informatique
Vigilance défaillance logicielle
Les utilisateurs doivent pouvoir signaler un bug ou un comportement dangereux ou indésirable du logiciel à l’éditeur. Le logiciel ou le poste de travail doit comporter les outils et les aides nécessaires à la description du phénomène et du risque par des professionnels de santé. La version du logiciel installé doit être identifiable par tous les utilisateurs